NextEV Nio EP9 : L’hypercar de 1.360 ch prend le record électrique du Nürburgring

Voir le site Automoto

Nio EP9 2017 (6)
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-11-23T12:59:46.944Z, mis à jour 2016-11-23T14:29:23.834Z

Dévoilée à Londres le 21 novembre 2016, la Nio EP9 est la première voiture du constructeur chinois d’automobiles électriques NextEV, une hyper-sportive de 1.360 chevaux ayant fait tomber le record du Nürburgring !

Depuis un an, NextEV semblait une entité automobile abstraite avec pour seule présence le championnat de monoplaces électriques Formule E. Depuis ce lundi 21 novembre et la conférence de presse organisée à Londres (Royaume-Uni), la société est concrète, contrairement à ses homologues Faraday Future FFZERO1, LeEco LeCar, ou TechRules…


Style époustouflant

Lorsque l’on évoque voiture chinoise, la majorité d’entre-vous pensera directement à des voitures de piètre qualité ou des clones d’homologues européennes ou japonaises. Les temps ont bien changé, car la Nio EP9 possède non seulement sa propre esthétique - bien que certains lui trouveront du Koenigsegg par-ci ou la Quant e-Sportlimousine de Nanoflowcell par-là - et surtout une allure bestiale.

Sous la robe, se cache une structure monocoque en fibre de carbone, un habitacle biplace très épuré à 4 écrans : 1 sur le volant, un pour la vision tête-haute, un vertical entre les occupants, et un gigantesque côté passager. Pour découvrir en détails sa bête automobile, le constructeur NextEV a soigné son site web, que l’on vous invite à parcourir.


Nio EP9 2017 (6)

Caractéristiques de folie

Electrique donc, cette EP9 dispose de 4 moteurs et 4 mini-boîtes de vitesses - deux sur chaque essieu - allouant une puissance totale de 1 Megawatt, soit 1.360 chevaux, pour un couple de 1.480 Nm. Battue la Rimac Concept_One (1.088 ch) ! Selon NextEV, le 0-200 km/h serait aplati en 7,1 secondes seulement, soit très proche d’une Ferrari LaFerrari ou une McLaren P1. Enfin, la vitesse maximale est communiquée à 313 km/h, une prouesse car c’est là où généralement le bât blesse chez les électriques.

Pour calmer le tout, en plus des énormes freins carbone-céramique de 408 mm de diamètre, l’aérodynamique a été très travaillée, via l’aileron arrière mobile conférant jusqu’à 2,45 tonnes d’appui à 240 km/h. Côté sensations, avec ses suspensions actives hydraulique aux amortisseurs réglables, l’hypercar électrique Nio offrirait jusqu’à 2,53 G en courbes, à 230 km/h. Comme toute électrique, l’intérêt va dans ses batteries. Ces dernières, à technologie classiques lithium-ion, seraient rechargeables en 45 minutes, et remplaçables en seulement 8 minutes. L’autonomie serait de 427 kilomètres. Pas mal pour une hyper-sportive de 1.735 kg.


Nio EP9 2017 (6)

Un record au Nürburgring

En plus du ramage et du plumage, la NIO EP9 se targue d’avoir explosé le record électrique du fameux circuit du Nürburgring Nordschleife (20,8 km), le 12 octobre 2016. Ou le 14 selon la vidéo officielle. Des 7 minutes 22 enregistrés par la Toyota EV P002 en 2011, l’hypercar chinois a abaissé le chrono à 7 minutes, 5 secondes et 120 millièmes ! Rien que ça, et bien entendu confirmé en images. Manque peut-être la vidéo du tour intégral pour nous en assurer. 

La Nio a aussi mis son empreinte sur le tracé du Castellet avec un temps de 1‘52’’78, un record battu face au précédent de 2’40, avec là encore une fois la prestation du pilote Oliver Turvey, opérant en Formule E sur la NextEV et vainqueur des 24H du Mans 2014 en LMP2. Son coéquipier, le Brésilien Nelson Piquet Jr., était aussi de la conférence.


Nio EP9 2017 (6)

Que du rêve ?

Mais alors qui pourra acheter cette remarquable Nio EP9 concoctée par NextEV ? Malheureusement, ce n’est qu’une démonstration technologique, qui n’amènera que 6 voitures construites d’ici fin 2017, car le but sera de lancer une voiture beaucoup plus accessible - et bien moins performante - dans le courant de l’année prochaine.