Dans l'actualité récente

Nissan NV200 : le futur taxi de Londres révélé pour les JO !

Voir le site Automoto

Nissan NV200 London Taxi 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-08-07T13:38:00.000Z, mis à jour 2012-08-07T13:52:37.000Z

En pleine période des Jeux Olympiques de Londres, Nissan veut marquer le coup en proposant une version de son utilitaire NV200 dédiée à la capitale anglaise, et candidate au futur poste de “black cab”.

Le Nissan NV200 continue sa conquête du monde, en voulant devenir le futur "London Taxi" de référence.

Après NYC...


Londres, Big Ben, Picadilly Circus, Buckigham Palace, ses "double decker", son "big eye", sa nouvelle tour Shard de 310 mètres et bien sûr son "black cab". Le taxi londonien est un monument de la capitale, mais en 2012, il est un objet polluant appelé à être progressivement remplacé. C'est là qu'intervient Nissan, avec son NV200, voulant devenir le nouveau modèle référence, après avoir été sélectionné par la ville de New York. Ce marché représente environ 22.000 véhicules.





Modèle spécifique ?


Lancé en France depuis 2010, le Nissan NV200 n'est que peu différent extérieurement de ce "London Taxi". Pour répondre aux exigences, les voies avant ont été élargies, un marche pied occupe les flancs, un toit panoramique vitrée de 1,2 m² dégage le toit et l'intérieur est aménagé pour qu'une personne handicapée puisse voyager sans soucis. Un dernier point que ne propose pas le futur TXN de Geely.





Dimension plus propre


Historiquement, Nissan appuie sur le fait qu'il a participé aux premiers "black cabs", puisque son moteur 2,7 litres diesel équipait le premier Fairway, puis le TX1. Pour le NV200, le constructeur propose le 1,5 litre dCi d'origine Renault de 90 chevaux, consommant 5,3 l/100km et émettant 139 g/km de CO2, contre 209 g/km pour les actuels TX4 fabriqués par LTC et le chinois Geely, au 2,5 litres diesel 100 ch de VM Motori. Le gain est aussi économique, la consommation étant diminuée de moitié, soit environ 835 euros économisés par an face au TX4.



Et clou de cette proposition de Nissan, la version électrique e-NV200 pourrait accompagner les commandes.