No Limit : Automoto a essayé la nouvelle Lamborghini Aventador S sur circuit !

Voir le site Automoto

La Lamborghini Aventador S
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2017-01-29T14:52:46.727Z, mis à jour 2017-01-29T14:52:57.496Z

Automoto a décidé de découvrir ce que la Lamborghini Aventador S a dans le ventre. Pour cela, le pilote-essayeur Éric Hélary a emmené la plus insolente des bolides de Sant'Agata Bolognese sur circuit.

Cette semaine, le No Limit a été consacré à la Lamborghini Aventador S, époustouflante sur circuit.


Merci le V12 !

Elle n’a pas renié ses origines. A l’heure du downsizing, qui consiste à réduire la cylindrée des moteurs, la Lamborghini Aventador S, elle, se nourrit toujours de son réjouissant V12. Elle n’avait, de toute façon, pas d’autres choix pour ne pas perturber la descendance des 350 GTV, Miura et Murcielago.

Du coup, l’Aventador S a vraiment tout pour elle. Un style toujours plus agressif et aérodynamique -l’appui a été augmenté de 50% à l’avant (!), un design d’échappement sorti du domaine aérospatial, une sonorité moteur à procurer quelques frissons et, surtout, une puissance encore rehaussé pour atteindre maintenant les 740 chevaux.

Vitesse maximale (et bridée) : 350km/h

Mais Automoto ne se contente jamais de peu, et encore moins de belles lignes écrites. Éric Hélary, pilote-essayeur de l’émission, a donc pris les commandes de la bête sur le circuit de Valence qui accueille, depuis plusieurs années, le Championnat du monde MotoGP.

La ligne droite du Ricardo Tormo a beau mesurer 650 mètres, elle n’a bien évidemment pas été assez longue pour atteindre les 350km/h, vitesse contenue par le constructeur. Heureusement, les 8 virages à gauche et 5 virages à droite ont permis de jauger la tenue de route de l’Aventador S et de l’un de ses privilèges tirés de la Centenario : les quatre roues directrices.