Le nouveau Peugeot 3008 BlueHDi 120 ch (diesel) 2016 à l'essai

Voir le site Automoto

Essai Peugeot 3008 Automoto 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-10-09T11:42:52.919Z, mis à jour 2016-10-10T15:20:29.879Z

Automoto a pu essayer le nouveau Peugeot 3008 seconde génération sur les routes de Bologne en Italie, dans sa version diesel 120 ch. Et une nouvelle fois, le SUV star a convaincu notre journaliste, ici Jessica Paupina.

Les nouveautés apportées par Peugeot sur la deuxième génération de l’une des références du segment des SUV sont de véritables réussites, et Automoto a dû pinailler pour lui trouver de véritables défauts.


Essai Peugeot 3008 Automoto 2016

Intérieur plaisant 

La marque au Lion a frappé un grand coup. La firme française a su donner une nouvelle apparence globale très attractive à son SUV. A l’extérieur comme à l’intérieur… La console centrale, entièrement redessinée et orientée vers l’intérieur, marque une véritable évolution, à la fois pour son ergonomie et son design. Le i-cockpit, de série, est véritablement la cerise sur le gâteau.


Essai Peugeot 3008 Automoto 2016

Sur la route, le 3008 procure toujours d’excellentes sensations de conduite, bien aidé par une boîte automatique irréprochable et une insonorisation largement améliorée. Peugeot y a également greffé l’assistance électronique à la descente est un vrai gage de sécurité.


Essai Peugeot 3008 Automoto 2016

Légers points faibles

Très spacieux, le SUV pourrait tout de même décevoir certains passagers à l'arrière, qui n’auront pas l’opportunité de profiter du paysage dans les meilleures conditions… Dommage pour un véhicule familial. C’est l’un de ses points faibles. Les autres ? Des détails qui peuvent faire la différence avec des modèles plus luxueux, comme des défauts d’assemblage et de finition.


Essai Peugeot 3008 Automoto 2016

Mais globalement, le Peugeot 3008 donne satisfaction. Disponible en 4 motorisations diesel (1,6 litre 100 et 120 chevaux, 2,0 litres 150 et 180 chevaux) et deux motorisations essence (1,2 litre 130 chevaux et 1,6 litre 165 chevaux), il faudra dépenser au moins 30.000 euros pour un modèle cœur de gamme, l'entré étant proposée à 25.900 euros.