La nouvelle Alpine A110 évènement du Salon de Genève 2017

nouvelle-alpine-a110-evenement-salon-de-geneve-2017-0857072
La nouvelle A110 révélée en grandes pompes ne traduit pas seulement la renaissance nostalgique de la marque française Alpine par Renault, mais aussi la venue d’une sportive agile haut de gamme en alternative aux allemandes.

Marquant le sport automobile avec des victoires au Monte-Carlo, en championnat du monde des rallyes et même aux 24 Heures du Mans, Alpine est une griffe historique que se devait de relancer Renault, l’ayant acquise en 1973 avant de l’enterrer en 1995.

L’esprit d’antan conservé

22 ans après le coup d’arrêt de la production de l’A610, dernière voiture commercialisée par Alpine, le constructeur au Losange a entrepris le chantier de la renaissance en 2012 sous l’impulsion de Carlos Tavares, grand amateur de voitures de sport, en partenariat avec le britannique Caterham.

Bien que ce dernier se soit retiré du projet fin 2013, laissant le squelette C120 dans les cartons, l’Alpine du XXIè siècle a continué son chemin via les prototypes Célébration (2015) et Vision (2016) et vers le moment tant attendu : la grande révélation du modèle définitif Alpine au Salon de Genève le 7 mars 2017.

Les passionnés sont ravis, la nouvelle A110 ne porte pas seulement le nom de l’illustre ancêtre ayant fait la renommée internationale d’Alpine, mais aussi le style avec les 4 phares ronds à l’avant (à diodes, 2017 oblige), la lunette arrière incurvée, les flancs inférieurs creusés ou les fins feux arrière horizontaux. La compacité est de mise, avec 4,18 mètres en longueur, presque autant qu’un Captur. L’esprit “plaisir de conduire” porté par cette nouvelle berlinette reprend aussi la légèreté avec 1.080 kg à vide sur la balance (merci l’aluminium), là où la rivale Porsche 718 Cayman dépasse 1,4 tonne (avec 20 cm de plus), ainsi que l’architecture à moteur central arrière.

► Voir L'Alpine A110 en photos


Modernité et performances

C’est un nouveau bloc 4 cylindres essence 1,8 turbo - sur base du 1,6 existant - délivrant 252 chevaux de puissance maximale à 6.000 tr/min et un couple de 320 Nm qui se loge sur cette A110, associé à une boîte automatique double embrayage 7 vitesses signée Getrag. Le diffuseur en extension s’occupe d’amener l’A110 à 250 km/h sans l’aide d’aileron arrière, le 0-100 km/h étant indiqué à 4,5 secondes, soit aussi bien que la Cayman S (350 ch). La consommation est indiquée à 6,2 l/100 km, les rejets de CO2 à 140 g/km.sp

Toujours en aluminium, les freins (320 mm, étriers 4 pistons avant et 1 arrière) sont conçus par Brembo, les jantes 18 pouces par Otto Fuchs, et les sièges baquet par Sabelt. Ces derniers s’intègrent dans un habitacle sportif assez dépouillé, à écran tactile 10 pouces, cuir pleine fleur, système audio Focal, et (gros ?) volant à méplat inférieur.

la future Renault Mégane R.S. dont au moins 300 chevaux sont attendus avec 4 places, un vrai coffre (l’Alpine n’a que 196 litres avec les emplacements avant et arrière) à moins de 40.000 euros ? Ce sera une question de philosophie, ou de coup de coeur.

Découvrez plus en détails cette nouvelle Alpine lors de l'émission Automoto de ce dimanche 12 mars 2017.


News associées