Nouvelle BMW Série 7 2015 : découvrez les vidéo, photos et infos officielles

Voir le site Automoto

BMW Série 7 2015 Présentation
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-10T14:05:55.821Z, mis à jour 2015-06-11T11:08:34.004Z

Rivale désignée des Mercedes-Benz Classe S et Audi A8, la Série 7 est renouvelée aujourd’hui par BMW, une génération G11 au style très conservateur, mais aux technologies toujours plus nombreuses et à la consommation.

Face à une Audi A8 restylée et une Mercedes-Benz Classe S ayant été lancées en 2013, BMW a bien choisi son moment ce mercredi 10 juin pour dévoiler la nouvelle génération « G11 » de sa grande berline Série 7, la future vitrine technologique de la marque bavaroise.




Pas de révolution, mais plus d’attention

Fondamentalement, l’esthétique ne change pas. La silhouette est identifiable au premier regard, à laquelle la génération 2015 ajoute des bas de caisse chromés, des feux arrière affinés, des phares s’étirant jusqu’aux naseaux au regard plus « techno », et des petites ouïes latérales.

Idem dans l’habitacle, on ne bouscule pas les habitudes des propriétaires – ou du chauffeur – avec une légère épuration de la planche de bord, dont le grand écran 10,2 pouces commandé par les gestes façon Minority Report – avec audio, applications, GPS, trafic temps réel ou cartes 3D - semble désormais flotter au-dessus de la console centrale, le volant est allégé avec un pied métallisé et des compteurs numériques.

Un soin a également été apporté à l’éclairage, déjà extérieur au sol pour accompagner l’entrée, au plafonnier dans le toit ouvrant, planche de bord ainsi que sur les contreportes, avec diverses ambiances bleue, rouge ou verte. Une option permet même un ciel de toit en Alcantara pour un peu moins de 1.500 euros, ou des inserts en céramique pour 600 euros.

Voir les photos de la BMW Série 7 2015


BMW Série 7 2015

Efficience et technologies

Trois motorisations seront au lancement, deux essence 740i (6 cylindres 3,0 litres 326 ch) et 750i xDrive (V8 4,4 litres 450 ch 4 roues motrices) ainsi que le diesel 730d (6 cylindres 3,0 litres 265 ch) disponible en 4 roues motrices xDrive. La boîte sera – comme actuellement -uniquement automatique à 8 rapports « Steptronic ». Les consommations seront en large baisse (-13 à -20%), avec par exemple 4,5 l/100 km pour le diesel 730d ou 8,1 l/100 km pour la 750Li, un progrès dû à un poids en baisse grâce à l'utilisation partielle de la fibre de carbone dans la structure.

L’équipement sera royal – selon finition et options - et se doit de l’être face à ses rivales Audi A8 et Mercedes Classe S. Entre autres, figurent l’inévitable petite fonction autonome - gestion automatique de la vitesse et des distances de sécurité entre 30 et 210 km/h -, ainsi que les stationnement commandé par clé, freinage d’urgence, appel d’urgence en cas de danger ou d’accident, climatisation dédiée aux sièges arrière, sièges ventilés/chauffants, réfrigérateur, rechargement de portable via induction, parfum d’ambiance, etc.

Vue sur le site autrichien en début de semaine, la BMW Série 7 devrait se proposer au prix d’entrée de 100.000 euros environ en diesel 730d et essence 6 cylindres 740i, et à partir de 137.000 euros en V8 essence 750i, les versions Longue se négociant 10.000 euros plus chères.

Voir les photos de la BMW Série 7 2015


BMW Série 7 2015 Présentation