Avec sa nouvelle C3, Citroën veut repartir de l'avant

Voir le site Automoto

Présentation Citroën C3 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-07-02T09:43:05.330Z, mis à jour 2016-07-02T09:45:59.659Z

Pour lutter contre les rivales Peugeot 208 et Renault Clio et faire face au succès de la Dacia Sandero, Citroën entend bien se démarquer avec sa nouvelle C3, son nouveau fer de lance pour remonter ses ventes.

« C'est notre nouveau navire amiral et il va permettre d'affirmer le positionnement de la marque. » Voilà comment Linda Jackson, directrice générale de Citroën, a présenté la troisième génération de la C3, mercredi dernier à Lyon. Un objectif assumé pour le constructeur aux chevrons qui espère enfin reconquérir le cœur du grand public.


Un positionnement ambigu

Ce besoin de se réinventer, Citroën l'a depuis plusieurs années. Dans le segment des citadines, la C3 accuse le coup et est désormais derrière ses principales rivales, à savoir la Dacia Sandero, la Renault Clio et la Peugeot 208. Pourtant, ce fer de lance de la marque a été vendu à plus de 3,5 millions d'exemplaires en 14 ans et deux générations. Et comme l'a confirmé Xavier Peugeot, chef de produit, au moment de lever le voile sur , « la C3 représente une vente sur dix dans le monde et une sur trois en Europe »

Des chiffres qui ne masque pas les maux dont souffre Citroën depuis plusieurs années, notamment en ce qui concerne son positionnement ambigu aux yeux du grand public par rapport aux autres marques du groupe PSA (Peugeot et DS). L'absence de vraies nouveautés, en dehors du C4 Picasso (2013), de la C1 (2014) et du C4 Cactus (2014), est aussi pénalisante alors que la concurrence n'a eu de cesse de se renouveler, et ce dans tous les segments.

► La Citroën C3 2016 en images officielles


Présentation Citroën C3 2016 lyon


Attirer une clientèle plus jeune

Mais que les amoureux du constructeur aux chevrons se rassurent : la formule pour redevenir attractif semble avoir été trouvée avec cette nouvelle C3. D'abord parce qu'elle confirme la volonté de la marque aux chevrons de se tourner vers des voitures « populaires », c'est-à-dire dans l'air du temps avec plus de fun, de peps et de couleurs pour séduire une clientèle plus jeune. 

Les – désormais – célèbres « Airbumps » sur les flancs en sont la parfaite illustration, même s'ils se montrent plus discrets sur le Cactus. La caméra installée en haut du pare-brise (la « Connected Cam »), qui dispose d'un angle de 120° et permet notamment de prendre des photos ou vidéos de 20 secondes et à les partager sur les réseaux sociaux, s’inscrit dans cette optique là.

Reste simplement à savoir si, en plus de ce style très « funky », la nouvelle C3 saura se montrer attractive pour le grand public, notamment en termes de prix où la concurrence commence notamment à 12.700 euros pour la 208 et 13.700 euros pour la Clio.


Premier essais de la Citroën C3 WRC 2017