Nouvelle McLaren 675LT 2015 : photos et infos officielles

Voir le site Automoto

McLaren-675LT-2015-13
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-02-25T14:06:00.000Z, mis à jour 2015-02-25T14:27:31.000Z

Quelques jours après la P1 GTR, au tour de la 675LT de faire l'actualité de la marque britannique McLaren. Cette évolution du coupé 650S propose une puissance augmentée de 25 chevaux, un poids réduit de 100 kg et une partie arrière totalement revue.

Avec ses 1.000 chevaux, son accès exclusivement réservé à la piste, sa disponibilité réduite à quelques rares exemplaires et un prix astronomique dépassant les 2 millions d'euros, la McLaren P1 GTR est la haute couture de l'automobile de sport avec la Ferrari FXX K, ou la toute dernière Aston Martin Vulcan. Cependant, le constructeur de Woking a pensé à sa clientèle moins fortunée en proposant la dernière évolution de son coupé de production 650S : la 675LT.


+25 ch, -100 kg
Avec son nom charmant comme un nom de code de processeur informatique, la nouvelle McLaren résume son gain de puissance de 25 chevaux accordé au V8 3,8 litres biturbo (le couple passe de 678 à 700 Nm), chargé de pousser un poids considérablement réduit. La 675LT passe en l'occurrence de 1.330 à 1.230 kg grâce à l'usage intensif de la fibre de carbone dans les panneaux de carrosserie, du polycarbonate sur le capot moteur l'allégement du châssis ou du moteur, ainsi que la suppression de la climatisation.

Sur le papier, ce nouveau coupé (il ne sera pas proposé en cabriolet), ne fait pas plus rêver, car le 0-100 km/h est identique (2,9 secondes), la vitesse maximale étant même en baisse à 330 km/h (-3). Cependant, le 0-200 km/h est avalé en 7,9 secondes, une demi-seconde plus rapide que la 650S et 4 dixièmes de mieux que la concurrente Ferrari 488 GTB (V8 biturbo 670 ch).


>> Voir la McLaren 675LT en photos

Un derrière imposant
Esthétiquement, il sera très difficile de la distinguer de la 650S dans sa partie avant - pourtant 10 cm plus large, le bouclier s'allongeant dans les optiques, l'aube prenant du volume et deux déflecteurs noirs venant dicter la trajectoire de l'air autour des roues avant. Idem pour les flancs, aux prises à peine plus imposantes, et aux jupes latérales creusées, dotées désormais d'ouïes amenant de l'air aux freins arrière.

C'est essentiellement sur la poupe, rallongée de 3 cm (d'où le terme LT ou « Long Tail »), que résident les modifications. Tout ou presque est spécifique, de l'aileron rétractable prenant la largeur (plus imposant de 50%), les échappements circulaires en titane entourant le logo McLaren, le diffuseur élargi et rehaussé, les ouïes latérales, tout étant recouvert de fibre de carbone.

5 coloris seulement seront proposés : le traditionnel orange McLaren, ainsi que les blanc Silica, rouge Delta, vert napier et gris Chicane. Ces peintures s'offriront un écho dans l'habitacle, aux nouveaux sièges baquet en carbone recouvert d'Alcantara sur le modèle de la P1.

La McLaren 675LT sera donc présentée au Salon de Genève le 3 mars 2015, avant d'être commercialisée, à un tarif attendu très supérieur à la 650S (233.250 euros).



L'essai vidéo Automoto de la McLaren 650S Spider