Dans l'actualité récente

Nouvelle McLaren P1 2013 : un intérieur brut de décoffrage !

Voir le site Automoto

McLaren P1 2013 Intérieur
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-02-12T18:16:00.000Z, mis à jour 2013-02-12T18:26:52.000Z

Porsche devient muet, Ferrari joue le mystère. Peu importe, les anglais de McLaren divulguent des informations et images toutes les semaines, avec ce mardi l'habitacle se montrant pour la toute première fois.

Suite de la découverte de la future McLaren P1, l'hypercar anglais ouvre enfin ses portes officiellement.

Le P1 de carbone !
Exposée en maquette au Mondial de l'Automobile dès le 27 septembre dernier, puis vu sous camouflage à plusieurs reprise, la McLaren ouvre enfin ses portes en élytre pour laisser découvrir son habitacle. Et que c'est brut de décoffrage ! La majorité des surfaces affirme l'omniprésence de la fibre de carbone, sans résine pour sauver 1,5 kg. L'Alcantara s'invite sur les sièges, contreportes et haut de planche de bord. La fine console centrale, orientée vers le pilote, se résume à un grand écran et quelques rares commandes, le compteur numérique et ses voyants type F1 se dissimulant derrière le volant.


Le détail
Dans son communiqué, nous découvrons quelques petites précisions. L'une d'elles est le fait que la P1 dispose de sièges fixes, au dossier incliné de 28 degrés par rapport à la verticale, mais pouvant aller à 32 degrés pour laisser de la place à un pilote muni d'un casque. Une autre, la moquette de sol est en option, dans le soucis d'allégement à l'extrême, rejoignant le strict nécessaire pour les sièges, pesant chacun 10,5 kilos. Aussi, la hauteur des assises est fixe, et personnalisée, même pour le passager. Mieux vaut savoir qui s'y installera le plus souvent, car il faudra passer par l'atelier McLaren pour les modifier. Enfin, le volant est une réplique des voitures de courses, pour un grip optimal.


Encore des zones d'ombres
Malgré la communication très active du constructeur britannique, les chiffres et détails manquent toujours pour les férus de mécanique. Car on ignore toujours comment le V8 biturbo est traité, s'il développe plus de 800 chevaux, combien développe le KERS (100 ch ?), quelle est la vitesse maximale (400 km/h ?), la rapidité du 0-100 km/h (2,5 s ?), le nombre de minutes et secondes nécessaires pour clore la boucle Nord du Nürburgring (moins de 7 minutes ?). Et également son prix.

D'autres détails de la McLaren P1 seront données peu à peu jusqu'au 5 mars prochain. Nous sommes impatients.

En attendant, quelques seconde en image et son d'un des prototypes McLaren P1