Nouvelle Rolls-Royce Dawn 2016 : un yacht roulant

Voir le site Automoto

Rolls-Royce Dawn 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-09-08T14:41:56.586Z, mis à jour 2015-09-08T17:37:08.705Z

Dérivé du coupé Wraith, le nouveau cabriolet Dawn de Rolls-Royce offre un modèle découvrable plus accessible, au moteur V12 570 chevaux pour le Salon de Francfort, débutant le 15 septembre 2015.

Si vous vouliez un cabriolet Rolls-Royce, il fallait obligatoirement vous porter vers le Phantom Drophead Coupé, un modèle demandant minimum 447.424 euros. Désormais, la marque de Goodwood a pensé aux (relativement) plus petites bourses, en révélant le Dawn, ce mardi 8 septembre.



La Rolls-Royce Parfaite ?

Le Dawn hérite de la base technique du coupé Wraith, lancé en 2014, ainsi que de son intérieur et de sa carrosserie. Cependant, Rolls-Royce a offert au cabriolet les phares de la berline Ghost restylée (avec anti-éblouissement et éclairant les virages) plus fins et entourés de diodes, un capot nervuré pour accompagner le « Spirit of Ecstasy », ainsi qu’une calandre moins haute de 45 mm, et un bouclier plus taillé. A l’arrière, un petit galbe fait son apparition sur l’aile, peaufinant ce que le communiqué atteste comme « la Rolls-Royce la plus séduisante jamais construite ».

Autre fait notable cher à la marque anglaise, les 4 places ont été conservées, une configuration logique vu les 5,28 mètres de la bête. La capote souple, recouvrant l’habitacle et une partie personnalisable (bois, cuir…), s’ouvre en 22 secondes dans un silence parfait.

Autre détail sur lequel appuie la marque, l’écran central de 10,2 pouces (26 cm de diagonale) n’est pas tactile, évitant « des empreintes digitales inesthétiques à hauteur des yeux du conducteur et du passager », laissant les fonctions accessibles via le pavé sous la main droite du conducteur, ou la commande vocale. Une caméra 360 degrés est aussi au catalogue, seulement en option. Dommage vu le chèque à allonger. Par contre, une option plus légitime peut orner votre « Spirit of Ecstasy » en argent, or, voire l’illuminer.

► Voir les photos officielles de la Rolls-Royce Dawn

570 chevaux au vent

Sous le capot, on retrouve le moteur de la Wraith, le 12 cylindres en V biturbo de 6,6 litres dégonflé ici à une puissance de 570 chevaux à 5.250 tours/minute (contre 632 pour le coupé), au couple de 780 Nm disponible à 1.500 tr/min (contre 800), de quoi assurer le 0-100 km/h en moins de 5 secondes malgré les 2.560 kg (+125 kg vs Wraith), et pointer à 250 km/h, vitesse maximale limitée électroniquement. Cette petite perte de puissance permet néanmoins à assurer à la Dawn le titre de « cabriolet quatre places Rolls-Royce le plus puissant », mais pas du monde, la Mercedes-AMG S65 cabriolet faisant mieux avec son V12 630 chevaux. Il serait cependant le plus rigide au monde, assure le constructeur.

La transmission automatique 8 rapports est assistée par GPS, sélectionnant les rapports en fonction de la route, à l’instar de la Wraith. La consommation de la Dawn y est indiqué à 14,2 l/100 km en moyenne, pour des émissions de CO2 à 330 g/km. Les roues sont de 20 pouces, à jantes 7 bâtons (21 pouces 10 branches en option), les pneus « runflat » de série allouant 160 km de roulage en cas de crevaison, jusqu’à 80 km/h.

La présentation de la Rolls-Royce Dawn se réalisera au Salon de Francfort du 17 au 27 septembre, avant un lancement début 2016 à un prix tutoyant les 300.000 euros. En attendant l’ouverture des commandes (ou de récolter la somme due), on vous laisse avec le configurateur en ligne.

L'essai vidéo Automoto de la Rolls-Royce Wraith (2013) :