Dans l'actualité récente

Nouvelles Citroën C4 L et C-Elysée : objectif reconquête !

Voir le site Automoto

Citroën C-Elysée 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-06-20T17:30:00.000Z, mis à jour 2012-06-21T07:17:35.000Z

Deux berlines pour deux pays clés, les C4 L et C-Elysée auront la dure tâche de faire décoller la marque Citroën dans les marchés russe et chinois, adeptes des berlines compactes, ainsi qu'en Europe du Sud.

Une pierre deux coups pour Citroën dévoilant deux berlines à fort potentiel, les C4 L et C-Elysée.

Esprit de reconquête


A en privilégier ses modèles stars en France (C3, C4) et sa nouvelle Ligne DS, le constructeur aux chevrons a négligé le reste du monde. Et son engouement pour les berlines à coffre, représentant "le marché le plus important au monde avec plus de 20 millions de véhicules" précise la marque. Précisément, ce sont deux pays qui sont visés par ces C4 L et C-Elysée : la Chine, premier marché mondial dont les consommateurs plébiscitent les trois volumes, et la Russie bondissant après une crise majeure (+39% en 2011, +15% en ce début d'année 2012).





La Citroën C4 L


Comme son nom l'indique, il s'agit donc d'une variante longue de la C4 (4,62 m vs 4,33 m) que nous connaissons depuis deux ans. Pas de modifications majeure à l'exception de la malle - offrant 440 litres de coffre - sauf une calandre grignotant sur le bouclier avant distingue cette version afin de la différencier davantage de la C-Elysée, ou un pli de caisse rappelant plus la DS4. A l'intérieur, aucun changement, tout comme sous le capot, qui accueillera le 1.6 THP 150 e 170 ch, ainsi que le 1.8 VTi 136 ch, ce dernier étant livré uniquement en Chine. Elle remplacera au passage l'anecdotique C-Triomphe au dessin lourdaud.





La Citroën C-Elysée


Ce modèle n'est diffusé qu'en Chine, où il fut longtemps la meilleure vente de la marque, avant qu'une C-Quatre ne vienne la détrôner. Basée sur la ZX (alors Elysée) et vendue en versions 5 et 4 portes, elle fut restylée plusieurs fois, la dernière fois en 2008. Grand bond donc pour la C-Elysée devenant moderne, reposant sur la Peugeot 301 dévoilée il y a quelques jours, soit une longueur de 4,43 m. Ligne robuste, regard sérieux, elle se positionne avec un tarif plus attractif, et ainsi un équipement moins "techno" que la C4 L qu'elle côtoiera. Ses motorisations seront le (3 cylindres 1.1 litre ?) VTi 72 ch et le 1.6 VTi 115 ch, et également un bloc diesel 1.6 HDi 92 ch.


Avec une C-Elysée faite pour durer et une C4 L pour rehausser l'image, Citroën revient enfin dans la compétition dans les pays émergents ! Ces modèles seront lancés en fin d'année.