Des nouvelles mesures plus justes pour la Sécurité routière ?

Voir le site Automoto

Méthode Cohen : Notre comportement au volant - Automoto.fr - 15/11/2009
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-10-06T15:34:00.000Z, mis à jour 2011-10-09T10:50:15.000Z

Pour passer sous la barre des 3.000 tués en 2012, le gouvernement pourrait adopter de nouvelles mesures, présentées ici via un nouveau rapport de la Sécurité Routière.

Des sanctions et mesures plus sévères sont au programme du rapport d'une mission parlementaire sur la Sécurité Routière, révèle le Parisien.


Attention, rien n'est encore décidé pour le moment. Mais la mission parlementaire commandée sur le cas de la Sécurité Routière, et conduite par 32 personnes, comporte de sérieuses réflexions sur de nouvelles sanctions à adopter. Le Parisien a révélé ces probables futures applications aujourd'hui, dans l'objectif de baisser la mortalité sur les routes sous 3.000 personnes, alors qu'elle est en hausse en 2011 avec une prédiction à environ 4.000 tués.


Toutes ne sont pas détaillées, mais certaines se détacheraient et marqueraient le coup, comme l'interdiction totale des kit mains-libres au volant, causant 400 morts par an selon une étude de l'Inserm, le renforcement des sanctions sur l'alcoolémie - 8 points retirés contre 6 pour un taux supérieur à 0,8 g/l ou sanction débutant à 0,2 g/l pour les jeunes - et l'obligation du contrôle technique pour les deux-roues.


Cependant, les petites infractions comme les petits excès de vitesse seront plus tolérées. "Pas question, en effet, de braquer une nouvelle fois les automobilistes ou les motards avec des mesures impopulaires", précise le Parisien. L'objet est de viser les sources premières de mortalité au volant, et non d'établir des mesures fortes, impopulaires, et probablement inefficaces comme la suppression des panneaux de radars et l'interdiction des avertisseurs de radars.

Pour la suite des évènements, le Ministre de l'Intérieur Claude Guéant se penchera sur le rapport le 12 octobre prochain, qui pourrait découler de mesures très rapidement.