Pour obtenir une rançon, des malfaiteurs convoitent le corps d’Enzo Ferrari

Voir le site Automoto

Enzo Ferrari
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2017-03-28T16:19:43.328Z, mis à jour 2017-03-28T16:28:34.736Z

La police italienne vient de révéler avoir déjoué un projet de vol du corps d’Enzo Ferrari, fondateur de la marque du même nom. Les malfrats souhaitaient en obtenir une rançon.

L’information peut paraître étonnante lorsque l’on sait qu’Enzo Ferrari est décédé en 1988, à l’âge de 90 ans. Pourtant, la police de Sardaigne vient d’annoncer avoir détourné une tentative de vol des restes du fondateur de la marque éponyme et de l’écurie de Formule 1. Les malfrats qui auraient projeté de récupérer la dépouille étaient liés à une enquête sur un trafic d’armes et de stupéfiants.

Une rançon en échange

Le corps d’Il Commendatore, reposant dans un cimetière situé à quelques kilomètres de Maranello, siège prestigieux et historique de la firme au Cheval Cabré, aurait été ciblé par les brigands afin de demander une rançon. Ferrari fête actuellement ses 70 ans et un biopic de son fondateur devrait être diffusé dans les salles de cinéma en 2018. Aucun détail de cet étonnant projet n’a été livré par les enquêteurs. Mais ces révélations prouvent une nouvelle fois qu’Enzo Ferrari, figure emblématique de l’automobile et des sports mécaniques, déchaîne toujours les passions.