Occasion du jour : une Mercedes McLaren SLR MSO en vente pour 9.99 millions d’euros !

Voir le site Automoto

Mercedes SLR MSO en vente pour 9.99 millions d'euros
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-10-27T17:39:22.701Z, mis à jour 2016-10-28T07:54:28.904Z

Le site allemand mobile.de fait figurer une annonce pour le moins folle. Une Mercedes McLaren SLR MSO unique y est en vente pour la somme de 9.99 millions d'euros. Pas certain qu'elle trouve preneur dans les jours qui viennent.

Une Mercedes McLaren SLR MSO est en vente pour un prix absolument délirant ! 


1.800 exemplaires ?

La Mercedes McLaren SLR est une voiture produite en peu d’exemplaires par le constructeur allemand : seulement 1.800. Il y en a une qui est actuellement en vente sur un site allemand pour la modique somme de 9.99 millions d’euros ! Mais qu’est-ce qui peut bien justifier un tel prix ? 

150 exemplaires ?

Parmi les 1.800 exemplaires produits, cette Mercedes McLaren  SLR  fait partie d’une série spéciale présentée à la fin de l’année 2006, les « 722 édition ». Alors, pourquoi ce nombre ? Tout simplement pour rendre hommage au pilote britannique Stirling Moss ainsi que son copilote Denis Jenkison, qui avait pris le départ de la course de Mille Miglia, en 1955, à 7h22. L'inscription du nombre 722 se trouve sur les portes avant du véhicule. Plus puissante que la version classique (650 ch contre 626 ch), elle dispose d’un couple incroyable (820Nm) qui lui permet d’effectuer le 0 km/h à 100 km/h en 3.6 secondes. 150 exemplaires de cette version ont vu le jour.

Finalement 25 exemplaires

Cette voiture mise en vente est en réalité une édition spéciale, d’une édition spéciale d’une édition limitée. En effet, l’acronyme MSO signifie que c’est une Mclaren Special Operation. 25 exemplaires ont été produits vers la fin de l’année 2010, au moment ou la SLR commençait – doucement mais surement – à être dépassée. Sous le capot, cette version abrite un V8 de 5.4 litres ainsi que des éléments aérodynamiques qui lui sont propres. C’est le cas de sa face avant, des entrées d’air et du diffuseur, mais aussi du châssis, qui lui, a été retravaillé et assemblé dans l’usine de Woking, en Angleterre. 

Les 9.99 millions d’euros demandés trouvent leur explication (justifiée ?) dans l’unicité de ce modèle. Toutefois, il n'est pas certain qu’un acheteur s’empresse pour en faire l’acquisition.