Dans l'actualité récente

Ocon marque des points en F1, Zarco marque les esprits en MotoGP

Voir le site Automoto

Esteban Ocon & Johann Zarco
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-03-27T14:37:10.994Z, mis à jour 2017-03-27T14:37:12.062Z

Ce week-end, les fans des sports mécaniques étaient aux anges : les championnats du monde de Formule 1 et de MotoGP reprenaient leurs droits. Et deux pilotes français se sont illustrés : Esteban Ocon en F1, Johann Zarco en MotoGP.

La journée du 26 mars a été très longue pour les passionnés de Formule 1 et de MotoGP. Très tôt le matin, et avec une heure de sommeil en moins, la première manche de la saison 2017 de Formule 1 se tenait sur le circuit de Melbourne, en Australie. En fin de journée, c'est le GP du Qatar, disputé de nuit, qui lançait la saison de MotoGP. Et à chaque fois, les pilotes tricolores se sont illustrés.

Ocon s'offre un superbe dépassement sur Alonso

La Formule 1 est entrée dans une nouvelle ère en 2017 : grâce à un nouveau règlement technique, les monoplaces sont plus rapides de 4 à 5 secondes que l'année dernière. 

Pas de quoi effrayer pour autant Esteban Ocon qui, à seulement 20 ans (il est né le 17 septembre 1996 à Evreux), ne disputait pourtant que son dixième Grand Prix en F1. En 2016, il avait ainsi participé à neuf courses avec Manor-Mercedes en remplaçant à mi-saison Rio Haryanto. Malgré la disparition de Manor, Ocon a retrouvé un baquet, chez Force India-Mercedes, grâce au soutien de Mercedes, son véritable employeur.  

Pour son premier Grand Prix avec l'écurie indienne et sa désormais mythique livrée rose, Ocon s'élançait depuis la 14e position. Lors de la course, remportée par Sebastien Vettel (Ferrari), Ocon est resté coincé plus de trente tours derrière la McLaren-Honda de Fernando Alonso. Au début du 51e tour, dans la longue ligne droite, le Français, menacé par la Renault de Nico Hülkenberg, a superbement doublé l'Espagnol, en profitant du DRS, avant de se rabattre juste avant le virage.

Avec ce beau dépassement, Ocon s'est emparé de la dixième place, qu'il n'a plus lâchée jusqu'à l'arrivée. Le Français a ainsi récolté le point de la dixième place et est entré dans l'histoire de la F1. C'est en effet son premier point dans la discipline et il est désormais le plus jeune français à avoir réalisé cet exploit !

[Les monoplaces de Formule 1 en 2017]

Le départ canon de Zarco

Quelques heures plus tard, à des milliers de kilomètres, c'était l'effervescence au Qatar. A cause de la pluie cumulée à la nuit, l'épreuve a été retardée de 30 minutes et amputée de deux tours. Cela n'a pas déconcentré Johann Zarco (26 ans), néophyte dans la catégorie reine de la moto et qui pilote pour l'écurie française Yamaha Tech3. Le double champion du monde en titre de la Moto2 partait depuis la deuxième ligne, en quatrième position

Et pour son premier Grand Prix en MotoGP, le natif de Cannes a été auteur d'un départ canon ! Deuxième juste après le premier virage, le Français double Marc Marquez, le tenant du titre, et s'empare des commandes de la course

Pendant six tours, le Français vole sur la piste, distançant ses adversaires de manières hallucinantes. Hélas, au septième tour, Johann Zarco perd le contrôle de sa Yamaha au virage n°2 et chute. Une chute fort heureusement chute sans gravité mais sa moto était endommagée, le contraignant à renoncer.

Zarco a étonné Rossi !

Malgré son abandon, Zarco a marqué les esprits et notamment celui de la légende du MotoGP, Valentino Rossi. 

L'octuple champion du monde italien ne s'attendait pas à une telle performance de la part du Français : « J'étais curieux de voir ce qu'il allait faire en MotoGP, parce que l'année dernière, quand je travaillais avec Franco Morbidelli, il me disait toujours qu'il faisait des choses spéciales en Moto2, surtout dans les dix derniers tours. Et il m'avait également prévenu, "fais attention, il sera très rapide". Je m'attendais donc à ce que Zarco soit fort, mais pas à ce point. Pendant les essais hivernaux, il était mon cauchemar parce qu'il était toujours devant moi. Il a commis une faute par manque d'expérience, mais ça reste une belle performance. » 

Enfin, signalons également la belle performance d'un autre pilote français ce week-end. En Moto2, l'antichambre de la MotoGP, Fabio Quartararo a terminé septième et premier des débutants dans cette catégorie. A seulement 17 ans, le Niçois est le grand espoir de la moto française et en juin 2016, il a même eu le privilège de pouvoir s'entraîner avec Valentino Rossi, dans le ranch de ce dernier. 

[MotoGP 2017 : Valentino Rossi découvre la nouvelle YZR-M1]