Est-on à l’abri d’une attaque bactériologique dans une Tesla ?

Est-on à l’abri d’une attaque bactériologique dans une Tesla ?
Tesla Motors a effectué une démonstration de son mode de défense « BioHazard » afin de prouver que ce n’est pas un simple gadget. A contrario, les sites spécialisés se gaussent du système conçu par Elon Musk.

Depuis le mois de septembre 2015,


Le SUV tout-électrique a été placé à l'intérieur d'une bulle qui avait un niveau extrêmement élevé de la pollution, 83 fois plus élevé que le niveau acceptable selon l'EPA, l’Agence de Protection environnemental d’outre-Atlantique. En plus de protéger personnes dans le véhicule, le système de filtration HEPA du


Dans le même temps, l'air intérieur a en outre été nettoyé afin d'éliminer toute trace de particules potentiellement dangereuses.


Les détracteurs

Dans un article publié sur le site


Il met en avant que la taille de certaines particules « d’environ 0,3 µm » passeraient au travers du filtre « Ce type de microbe ne sera donc pas arrêté par l’air conditionné d’une Tesla » et ajoute d’ailleurs : « Autant dire que le filtre serait impuissant face à un Ebola tout droit venu d'Afrique ».


News associées