Opel Adam S 2015 : la citadine survitaminée au Mondial de l'Auto

Voir le site Automoto

La future Opel Adam S 2015 sera présente au Mondial de l'Automobile.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-09-18T14:08:00.000Z, mis à jour 2014-09-18T14:43:01.000Z

Annoncée comme l'attraction principale du stand Opel lors du Mondial de l'Automobile du mois d'octobre prochain, l'Adam S est attendue pour donner un second souffle à la marque allemande sur le segment des petites citadines.

Elle est annoncée comme la star du stand Opel lors du Mondial de l'Automobile du mois d'octobre prochain. "Elle", c'est l'Opel Adam S, une citadine survitaminée dont l'objectif est de donner un second souffle à la marque allemande sur le marché des petites citadines.

>> Voir l'Opel Adam S 2015 en images officielles

Pas de surprise esthétique

Lancée à l'automne 2012, l'Opel Adam n'a pas percé comme elle le voulait. Mais 2014 semble ressembler à un bol d'airs frais pour l'urbaine du constructeur allemand qui va jouer dans la cour de l'Abarth 500 ou encore de la future Renault Twingo.

Au niveau esthétique, pas de surprise ! L'Adam S reprend en grande partie du modèle affiché lors du Salon de Genève au mois de mars dernier. On retrouve ainsi les jantes 5 branches 18 pouces, un bouclier avant, une sortie d'échappement arrière plus importante et un mini-aileron de toit pour marquer son look plus sportif.

Une "fusée de poche"

Mais outre ses qualités esthétiques aguicheuses (il faut bien l'avouer), la principale nouveauté de cette "fusée de poche" concerne le moteur. L'Adam S est équipée d'un bloc 1,4 litre essence turbo "Ecotec" sous le capot, produisant une puissance maximale de 150 chevaux pour un couple de 220 Nm.

Opel précise également que sa citadine survitaminée est capable d'avaler le 0-100 km/h en 8,5 secondes pour une vitesse de pointe qui dépasse les 200 km/h et une consommation moyenne de 6,4 l/100 km. De belles performances mais pas tellement extraordinaires. Le "petit bébé" du constructeur allemand souffre par exemple de la comparaison avec sa rivale italienne, l'Abarth 500, qui réclame 7,9 secondes sur le même exercice malgré un déficit de puissance de 15 chevaux (135 ch pour la petite transalpine).

A noter également que l'Adam S sera commercialisée dès le mois de décembre à des tarifs qui n'ont pas encore été communiqués. Les premières livraisons du dernier petit modèle d'Opel auront lieu au début de l'année prochaine. La marque en dira évidemment plus lors du Mondial de l'Automobile qui débute le 2 octobre prochain.