Opel Astra et Corsa ecoFLEX : Opel roule vert

Voir le site Automoto

Photo 1 : Opel Astra et Corsa ecoFLEX
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-08-24T13:58:00.000Z, mis à jour 2008-08-27T22:00:00.000Z

Deux nouvelles versions ecoFLEX, la gamme verte d'Opel : une Corsa 1.3 CDTI et une Astra 1.7 CDTI. Les deux véhicules sont chacun équipés de filtre à particules de série.

Les deux versions ecoFLEX rejettent respectivement 109 g/km de CO2 pour la Corsa 1.3 CDTI ecoFLEX et 119 g/km de CO2 pour l'Astra 1.7 CDTI ecoFLEX. La consommation moyenne mixte affiche 4,1 et 4,5 litres de gazole aux 100 km. Les deux modèles ont été améliorés pour diminuer la consommation et, pour l'Astra, augmenter les performances. Le filtre à particules est d'office présent. Par ailleurs, une version ecoFLEX de la future Opel Insignia est programmée pour l'été 2009.

La Corsa 1.3 CDTI ecoFLEX diffuse 10 g de CO2 en moins par km que le modèle précédent. Elle gagne 0,4 l sur sa moyenne de consommation. Son moteur a été recalibré notamment pour s'adapter à un rapport de pont plus long. Pour le reste, la recette est connue : travail sur l'aérodynamisme, voiture abaissée de 20 mm, entrées d'air retravaillées et roues avec enjoliveur au dessin spécifique chaussant des pneus plus étroits à faible résistance au roulement. La Corsa a également gagné 45 kg. La Corsa ecoFLEX est disponible avec une boîte manuelle à cinq vitesses en version trois portes. Les performances ne changent pas : 75 ch (55 kW), 170 Nm et vitesse maxi de 168 km/h. Tout cela donne évidemment droit aux différents avantages fiscaux.

La nouvelle Astra 1.7 CDTI ecoFLEX est disponible en cinq portes, trois portes et break, toutes dotées d'une boîte manuelle à six vitesses. Elle affiche une puissance de 110 ch (81 kW), un couple de 260 Nm à 2000 tr/mn et une vitesse maxi de 188 km/h. Les ingénieurs de GM y ont fait appel à un rapport de pont allongé, optimisé la gestion moteur et réduit le régime de ralenti. Le poids à vide de la nouvelle Astra ecoFLEX a été réduit de 30 kg. Logiquement, les équipes d'Opel ont aussi travaillé sur l'aérodynamisme en abaissant le châssis, en optimisant les prises d'air frontales et en montant un carénage inférieur au compartiment moteur. Ils ont également réduit le régime de ralenti du moteur de la pompe d'assistance de direction. Ici aussi, avec son taux de CO2 inférieur à 120 g, la voiture donne droit aux différents malus et défiscalisations.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile