Dans l'actualité récente

Opel Astra : l'habitacle se dévoile

Voir le site Automoto

Photo 14 : Elle ouvre enfin ses portes
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-06-22T09:09:00.000Z, mis à jour 2009-06-22T09:09:00.000Z

De la même manière que Citroën avec son concept DS Inside, Opel a choisi de dévoiler sa nouvelle Astra au compte-goutte. Après l'extérieur, le constructeur allemand nous livre à présent son habitacle.

Sans surprise, il reprend les traits de caractère qui font le succès de la berline Insignia et profite de nombreux équipements technologiques habituellement réservés au segment supérieur. De quoi envisager l'avenir d'un bon œil, face aux concurrentes que sont les Mégane III, 308 et autres Golf VI.




Si les courbes de la nouvelle Astra nous avaient déjà donnés une indication quant à l’envie d’Opel de renouveler en profondeur sa berline compacte, l’habitacle finit de nous en persuader. En effet, ce dernier n’a plus rien à voir avec celui de la 3ème génération dont la découpe de la planche de bord, notamment, faisait la part belle aux lignes tendues. A l’instar de l’Insignia, élue voiture de l’année 2009, l’habitacle de l’Astra ressemble à présent à une sorte de cockpit d’avion, du fait entre autre de l’encadrement de sa planche qui se prolonge jusqu’au beau milieu des portières.

De même, le thème de la virgule au niveau des poignées de porte, l’habillage de la console du levier de vitesse, la décoration du volant et les quatre compteurs ronds cerclés de chrome sont calqués sur ceux de la familiale. Le constructeur allemand annonce par ailleurs des espaces de rangement en nette augmentation, à l’image de la mini boîte à gants côté conducteur ou du tiroir situé sous le siège du passager avant.



L’autre point fort de la nouvelle Astra sera sans conteste son équipement, à la fois high-tech et pléthorique. Ainsi, l’allemande hérite de l’Opel Eye, un système de reconnaissance des panneaux déjà à l’œuvre sur l'Insignia (une première dans la catégorie des berlines compactes) mais également d’un éclairage dynamique en courbe s'adaptant aux conditions de route et de luminosité, d’un amortissement piloté FlexRide et d’un indicateur de changement de file.

Au programme également, la possibilité d’opter pour une transmission intégrale ou encore une inédite boîte de vitesse à double embrayage. Quant aux moteurs, ils seront au nombre de huit dès le lancement : 4 diesel (1.3 CTDI 90 ch, 1.7 CTDI 110 ch, 1.7 CTDI 130 ch, 2.0 CTDI 160 ch) et 4 essence (1.4 Twinport 100 ch, 1.6 115 ch, 1.4 Turbo 140 ch, 1.6 Turbo 180 ch). La nouvelle Astra sera officiellement présentée au public à l’occasion du salon de Francfort qui aura lieu en septembre prochain.