Opel Insignia ecoFLEX : économique et écologique

Voir le site Automoto

L'Opel Insignia élue Voiture de l'année 2009… à l’arrachée
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-04-23T08:29:00.000Z, mis à jour 2009-04-23T08:29:00.000Z

L'imposante berline d'Opel se dévoile enfin au grand jour, après une présentation partielle au Mondial 2008. Bien qu'"éconologique", l'Insigna ecoFLEX ne néglige en rien les performances.

D'ordinaire, les modèles "verts" des constructeurs disposent de petites motorisations. Ce n'est pas le cas de cette Opel, dont la déclinaison ecoFLEX reçoit le diesel 2.0 DCTi de 160 ch, l'un des blocs les plus puissants de la gamme. Celui-ci profite de 350 Nm de couple, voire de 380 Nm durant quinze secondes grâce à son overboost.

L'Insignia ecoFLEX revendique une consommation moyenne de 5,2 l/100 km contre 5,8 l/100 km sur la version classique. Les émissions baissent également de 18 grammes à 136 g/km de CO2, et le placent donc en zone neutre du bonus/malus.

Sur le plan des performances, la berline conserve intégralement son potentiel. Le 0 à 100 km/h est ainsi atteint en 9,5 s pour une vitesse maximale de 221 km/h, soit des performances usuelles pour le 2.0 CDTi.


Les modifications ecoFLEX

Pour atteindre ce bilan énergétique, les ingénieurs Opel ont procédé à plusieurs ajustements. L'Insignia ecoFLEX est chaussée de pneumatiques Michelin HP Primacy et sa transmission affiche un 6ème rapport rallongé.

Elle repose également sur un châssis abaissé de 10 mm. Divers points aérodynamiques ont également été retravaillés avec une lèvre de spoiler avant flexible ou des entrées d’air partiellement obturées.

L'Opel Insignia ecoFLEX sera commercialisée à partir du mois de juin pour moins de 28 000 euros (finition Edition) en versions 4 et 5 portes.