Opel Insignia : Nouveau diesel biturbo de 195 ch

Voir le site Automoto

Essai Opel Insignia Sports Tourer
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-12-06T13:22:00.000Z, mis à jour 2011-12-06T13:29:34.000Z

La grande berline teutonne a des ambitions de haut de gamme, et le prouve avec cette nouvelle motorisation au gasoil, armé de 2 turbos, poussant l'Opel Insignia à 195 chevaux.

Chez Opel, la berline Insignia se dote d'un haut de gamme diesel avec un moteur CDTi BiTurbo.



Opel avait déjà affirmé depuis quelques mois sa volonté de devenir un constructeur premium. Le voici avançant peu à peu dans cette voie, avec l'arrivée d'un puissant diesel sous le capot de l'Insignia, un 2.0 CDTI BiTurbo, développant 195 chevaux et un couple de 400 Nm. Le 0 à 100 km/h est indiqué en 8,7 secondes, la vitesse maximale à 230 km/h.


"Il faut se tourner habituellement vers un six-cylindres Diesel d'environ 3 litres de cylindrée pour rencontrer ce type de puissance et de couple", explique Volker Scharf, ingénieur en chef de la berline. L'Opel Insignia reste au 4 cylindres - du "dowsizing donc - et se donne un peu de peps grâce à l'introduction d'un système BiTurbo, dit "séquentiel", soit à deux étages de suralimentation - 1.500 à 3.000 trs/min pour le 1er, puis au-delà pour le second - à l'image du bloc Audi 3.0 BiTDI. La consommation reste ainsi très raisonnable à 4,9 l/100km, et ses émissions de CO2 sont cantonnées à 129 g/km.



Ce nouveau moteur sera disponible sur les déclinaisons 4 portes, 5 portes, ainsi que sur le break Sports Tourer, et en variantes 2 ou 4 roues motrices. Au passage, l'Opel Insignia s'offre un "système d'aide à la conduite à détection radar", soit un régulateur de vitesse respectant les distances de sécurité, allongeant la liste d'équipement déjà bien fournie.

Le lancement de l'Opel Insignia 2.0 CDTI BiTurbo est programmé en janvier 2012, pour un prix de départ à 38.000 euros.