Opel : Vers la fin (déjà...) de l'Ampera ?

Voir le site Automoto

Opel Ampera 2011
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2014-07-22T07:37:00.000Z, mis à jour 2014-07-22T08:44:32.000Z

Il n'y a encore rien d'officiel, mais les chiffres parlent d'eux-mêmes : Opel devrait cesser de produire et commercialiser son Ampera, la "première voiture électrique sportive et aérodynamique à autonomie étendue commercialisée en Europe" ne s'étant pas assez vendue sur ses vingt-quatre premiers mois d'existence...

C'est fini pour l'Opel Ampera, ou presque... Avec quelques huit exemplaires vendus en France lors du premier semestre 2014, celle que la firme allemande vendait comme le premier véhicule à autonomie étendue en Europe n'a pas convaincu, c'est le moins que l'on puisse dire...

L'Ampera, de Voiture de l'Année 2012 à bide de 2014
En 2012, elle avait été élue "Voiture de l'Année" : l'Opel Ampera, comme son nom l'indique, misait sur l'avènement de l'électrique en Europe, mais malheureusement pour elle, le pari est manqué. Début 2010, l'électrique représentait une voie très tentante pour les constructeurs, et quand l'Opel Ampera se lançait en 2012, sa capacité à parcourir une grosse cinquantaine de kilomètres en tout électrique pouvait séduire. Le passé est utilisé ici car, vous l'aurez compris, elle n'a pas séduit. Pire, elle a déçu...

Seulement 8 Ampera vendues en 2014...
Pour imager le flop Ampera, quelques chiffres semblent nécessaires : ainsi, lors du premier semestre 2014, se sont vendus en France quelques 8 exemplaires de l'Opel Ampera... Huit petits véhicules cédés, c'est moins, beaucoup moins que la Zoé de Renault (plus de 2000 exemplaires) ou encore la pourtant haut-de-gamme Tesla Model S (164 véhicules). En Allemagne, chez elle, l'Opel Ampera n'a trouvé que 46 acquéreurs... Au total dans le monde, Opel n'aura vendu que 3184 unités de son Ampera en 2013 (-40% vs 2012), et 332 sur les six premiers mois de 2014 (soit une chute des ventes de -67%)...

Vers une nouvelle génération non-vendue en Europe ?
Avec la fin annoncée de son Ampera pour fin 2016, on peut se poser la question de savoir comment Opel (et en parallèle Chevrolet qui avait lancé la Volt, cousine de l'Ampera) va pouvoir rebondir sur le secteur de l'électrique. Si la voiture ne s'est pas vendue, elle reste un produit de qualité avec de belles promesses arrivées peut-être un peu tôt... Mais la leçon est grande pour Opel et Chevrolet qui, selon Automotive News, devrait lancer courant 2015 la prochaine génération de Ampera/Volt... cette fois-ci loin, très loin de l'Europe...