Dans l'actualité récente

Panoz Abruzzi " Spirit of Le Mans " : la compétition dans l'âme

Voir le site Automoto

Panoz Abruzzi Spirit Of Le Mans
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-06-08T13:17:00.000Z, mis à jour 2010-06-08T13:17:00.000Z

La Panoz Abruzzi est née de son fondateur Don Panoz, créateur des American Le Mans Series. Dévoilée aujourd'hui, elle est censée incarner l'image de la compétition phare : les 24 Heures du Mans.

La Panoz Abruzzi « Spirit of Le Mans » a été présentée sur le circuit éponyme ce matin et aborde une ambiance unique.



La Panoz Abruzzi, c'est un sacré look. Chacun jugera si elle rentre dans les horreurs de l'année ou bien dans la catégorie des plus beaux essais de Batmobile, la robe noir en moins. Or, il faut avouer que sa plastique ne cherche pas la consensualité, l'aérodynamisme ayant aussi sa part dans le dessin.

Panoz n'est pas très avare en caractéristiques techniques pour son nouveau bébé. La Panoz Abruzzi sera plus puissante que son ancêtre Esperante, en adoptant un moteur de plus de 600 chevaux, contre 420 ch pour l'Esperante.


Reprenant des idées venues de la compétition, la supercar utilisera un matériau jamais vu sur une voiture homologuée sur route : le R.E.A.M.S. ou Recyclable Energy Absorbing Matrix System. Plus léger et plus robuste que la fibre de carbone, ce matériau composite est aussi recyclable.


En plus d'être décalée, la Panoz Abruzzi sera limitée à seulement 81 exemplaires. Pourquoi 81 ? Et bien ce sera le nombre d'éditions à l'heure ou sera produite la dernière unité, c'est-à-dire en 2013.


Chaque exemplaire sera associé à une édition précise des 24 Heures du Mans, aura sa plaque dédiée et les initiales du vainqueur apposées dessus. Les modèles seront tous délivrés sur le circuit du Mans à leurs propriétaires, même si l'usine de fabrication se trouve aux Etats-Unis.

Vu les spécifications, on s'attend à un tarif très élevé. Pour ceux qui n'ont pas les moyens, il restera sa version de course à suivre en compétition à partir de 2011...