Interdiction des vieux véhicules à Paris : ça démarre ce 1er juillet !

Voir le site Automoto

Péripherique Porte de le Muette
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-01T08:35:16.687Z, mis à jour 2016-07-01T10:29:06.558Z

C’est à partir de ce vendredi 1er juillet 2016 que les voitures, motos et utilitaires immatriculées avant 1997 seront interdits à la circulation dans la Paris. Automoto fait le point sur les véhicules concernés par ces restrictions, les modalités et les sanctions encourues.

L’interdiction de circulation des voitures avant 1997 décrétée par la Mairie de Paris entre en application aujourd’hui.


Qui est concerné par ces restrictions ?

L’interdiction s’applique à toutes les voitures essence et diesel immatriculées avant le 1er janvier 1997, aux utilitaires légers d’avant octobre 1997 et aux motos d’avant juin 1999. Les véhicules concernés n’auront alors plus le droit de rouler dans Paris Intra-Muros du lundi au vendredi de 8h à 20h mais pourront en revanche stationner sans condition particulières. Le périphérique ainsi que les bois de Boulogne et Vincennes sont en revanche toujours accessibles.

Certaines dérogations sont prévues pour les véhicules prioritaires types pompiers ou police, les professionnels du transports comme les déménageurs ou encore les fourgons blindés et autres camions frigorifiques. Les propriétaires de véhicules anciens bénéficiant d’une carte grise collection pourront également continuer à circuler normalement dans la capitale.


Des sanctions jusqu’à 68 € dès 2017

Après une phase de sensibilisation de trois mois, laissant le temps aux automobilistes de se mettre en règle, les contrevenants s’exposeront à une amende de 35 €, qui grimpera à 68 € dès 2017.

Ce n’est pas tout, car si les fameuses vignettes Crit’Air (visant à classer les véhicules selon leur émissions), facturées 4,50 € seront dans un premier temps facultatives, elles deviendront obligatoire dès le 1er janvier prochain. Le PV en cas de défaut de vignette s’élèvera alors à 45 €.

Des aides pour les automobilistes ne pouvant plus circuler dans Paris sont néanmoins prévues, avec notamment un forfait partiel Navigo plafonné à 400 €, un abonnement Autolib avec un crédit de 50 € ainsi qu’un remboursement à hauteur de 400 € de l’achat d’un vélo électrique.


La grogne des automobilistes 

Malgré les nombreuses manifestations et pétitions, la Mairie de Paris aura finalement eu raison des automobilistes, qui ne cachent pas leur mécontentement. Si la municipalité invoque le « droit des Parisiens à respirer un air frais », les conducteurs rétorquent quant à eux qu’il s’agit là d’une mesure liberticide.

L’association « 40 millions d’automobilistes », qui estime qu’environ 870.000 véhicules seront exclus de Paris ont d’ailleurs engagé une action juridique visant à obtenir une indemnisation du préjudice financier subi par les automobilistes francilien. En effet, la plupart des concernés par cette mesure vivent bien souvent en banlieue et ont besoin de leur voiture pour se rendre au travail. Ceux dont les ressources ne sont pas suffisantes pour s'en procurer une nouvelle devront alors se résoudre à vendre leur véhicule actuel, qui risque de perdre jusqu’à 50 % de sa valeur, ne pouvant plus accéder à la capitale. 


Vers une éradication des véhicules diesel

Deuxième étape du plan d’amélioration de la qualité de l’air parisien, précédée par l’interdiction de circulation des bus et poids-lourds d’avant 2001, cette mesure n’est qu’un début.

En effet, d’ici juillet 2017, ce seront au tour de tous les véhicules diesel immatriculés avant 2001 qui seront bannies, ainsi que les poids-lourds d’avant 2006. L’objectif de la Mairie de Paris est de faire totalement disparaître le diesel de Paris pour 2020. 735 autres communes françaises sont également volontaires pour expérimenter des zones de circulation restreinte telles que Reims, Strasbourg ou encore Montpellier. D'autres pays projettent également de telles mesures, notamment les Pays-Bas, qui envisagent d'interdire les véhicules thermiques d'ici 2025, notamment dans le centre-ville d'Amsterdam.