Le PDG de General Motors abandonne son poste

Voir le site Automoto

Tour General Motors
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-03-30T09:34:00.000Z, mis à jour 2009-03-30T09:34:00.000Z

R. Wagoner a démissionné de son poste de PDG du groupe General Motors ce week-end, laissant ainsi sa place à H. Henderson, précédemment directeur des finances puis directeur de l'exploitation de GM en 2008.

Se sentant peu menacé par les projets gouvernementaux, M. Wagoner, PDG de General Motors, a pourtant quitté son poste à la demande du Président Barack Obama. Le Chef d'Etat dévoilera son plan de sauvetage pour la firme et son concurrent Chrysler dès ce lundi 30 mars.

Visiblement incapable de faire face aux difficultés rencontrées et aux besoins des consommateurs d'obtenir des véhicules plus compactes et économiques, "L'administration présidentielle a explicitement demandé à M. Wagoner de quitter son poste et il a accepté", a déclaré une haute personnalité de la Maison Blanche à l'AFP, sans préciser les modalités de cette décision.
Le responsable interrogé a tout de même indiqué que la démission n'était aucunement une condition qui permettrait au groupe automobile de toucher une nouvelle aide de l'Etat.

Le Chef d'Etat américain a annoncé sur la chaîne de télévision CBS, que les restructurations entreprises par les 2 firmes de Détroit étaient encore insuffisantes malgré leurs "efforts sérieux", et attend des changements significatifs avant de débloquer d'éventuels prêts d'Etat.

Malgré une aide gouvernementale de 13,4 milliards d'euros, le groupe n'est pas parvenu à sortir de l'impasse et réclame une aide supplémentaire de 16,6 milliards d'euros.
Depuis quelques mois, General Motors n'est en effet plus le premier constructeur mondial, devancé par Toyota, et accuse des pertes colossales (-86 milliards d'euros depuis 2005 et baisse des ventes historique de 52,9% en février dernier).