Les petits excès de vitesse toujours sujets au retrait de points

Voir le site Automoto

Tolérance zéro pour les petits excès de vitesse
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-05-14T08:01:00.000Z, mis à jour 2009-05-14T08:01:00.000Z

Les députés Union centriste Nicolas About, et UMP Pierre Jarlier n'ont pas pu faire valider leur projet de loi. Celui-ci consistait à ne pas retirer de points aux excès de vitesse inférieur à 5km/h.

La semaine dernière, les députés ont donc rejeté à une très large majorité la proposition de loi visant à ne pas pénaliser d'une perte de points les auteurs d'excès de vitesse inférieurs à 5 km/h par rapport à la vitesse autorisée. Un vote finalement sans surprise, puisque quelques semaines auparavant (le 8 avril), la Commission des lois avait déjà émis un avis défavorable sur cette même proposition.

Une décision qui prend la forme d'un soulagement pour la Ligue Contre la Violence Routière, laquelle avançait que remettre en cause la loi actuelle n'aurait fait que déresponsabiliser les conducteurs. Ceci étant, un sondage publié mardi 5 mai par l'hebdomadaire Auto Plus, démontre que 71,1% des Français interrogés se déclarent favorables à cette proposition de loi.


Tout n'est pas perdu

Les ardents défenseurs de cette proposition ne semblent pas pour autant prêts à déposer les armes. Le député UMP Bernard Reynès, dont une proposition similaire a reçu la signature d'une centaine de députés de la majorité, se dit en effet prêt à remettre le couvert afin de supprimer le retrait de points du permis de conduire pour les dépassements de vitesse inférieurs à 5 km/h. La balle est désormais dans le camp des sénateurs avant un retour à l'Assemblée nationale. On imagine mal cependant le Sénat faire marche arrière.