Peugeot 2008 : du concept à la réalité

Voir le site Automoto

Peugeot 2008 Scoop 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-01-07T14:19:00.000Z, mis à jour 2013-01-07T14:48:29.000Z

Deux ans et 4 mois furent nécessaires pour que le nouveau crossover au lion prenne sa forme définitive. Dessiné par l'équipe de Gilles Vidal, le 2008 se prévisualisait dès 2010 sous la forme d'un concept-car.

Du HR1 au 2008 Concept en passant par le Urban Crossover, 3 concept-cars avaient préfiguré le Peugeot 2008.

Octobre 2010 : HR1 Concept
Au Mondial de l'Automobile 2010 - soit 2 ans et demi avant la présentation du modèle définitif - un petit véhicule - 3,67 m - haut perché créait la surprise sur le stand de Peugeot. Doté des codes esthétiques inaugurés par la belle SR1 quelques mois auparavant, de portes en élytre, ce HR1 était l'illustration utopique d'un crossover 3 portes. Il était également poussé - théoriquement - par une motorisation hybride cumulant 3 cylindres essence et bloc électrique, soit 147 chevaux aux 4 roues via le système "Hybrid4". La transmission intégrale ne sera cependant pas retenue sur notre 2008, ni l'hybridisme.


Avril 2012 : Urban Crossover Concept
Au Salon de Pékin, Peugeot affichait ses intentions internationales et visait surtout une croissance sur le marché automobile chinois devenu numéro 1 mondial. Pour cela, un crossover bien inspiré reprenait l'idée du HR1 dans une configuration 5 portes, plus imposante, plus longue de 45 cm (soit 4,14 m). Le look estdavantage profilé, les optiques semblant continuer dans les flancs sculptés. Par contre, Peugoet est resté muet quand à sa solution mécanique...


Septembre 2012 : 2008 Concept
Les différences furent bien moins importantes qu'entre les deux premiers prototypes. A Paris, le concept prenait non seulement des airs de véhicule de série camouflé, mais également le nom définitif se son homologue de production. Muni d'une couleur jaune fluo immanquable dans le Hall 1 du Mondial de l'Automobile, ce 2008 revêtait cependant des optiques revues, des jantes toujours surdimensionnées, un capot bombé et des boucliers moins réalistes. Autre aspect proche du 2008 de série, un capot renfermant le 1.2 litre 3 cylindres turbo de 110 chevaux.


7 Janvier 2013 : 2008 définitif
Adieu transmission intégrale, le système essence-électricité "Hybrid4", les formes très épurées, les artifices des concept-cars. Le crossover Peugeot a cédé aux contraintes de la production de grande série et a été pensé pour l'Asie et l'Amérique en plus de l'Europe. Reste tout de même un 2008 bien robuste d'apparence, à la calandre dite "flottante" préservée, aux optiques plus arrondies, au profil moins dynamique, au (trop ?) imposant bouclier arrière et aux bas de caisse noir, suggérant des capacités de tout-terrain qu'ils ne possèdera pas, deux roues motrices oblige.

Le Peugeot 2008 a connu un chemin esthétique classique, avec tout de même 3 concepts préfigurateurs, c'est rare, et quelques pertes de dynamisme et techniques. Toutefois, le crossover reste réussi dans l'ensemble et visera la masse via des motorisations peu puissantes mais peu gourmandes. Et donc moins onéreuses.

Voir le Peugeot HR1 en vidéo

Voir le Peugeot Urban Crossover Concept en vidéo

Voir le Peugeot 2008 Concept en vidéo