Dans l'actualité récente

Peugeot 2008 DKR : la lionne du Dakar 2015 en livrée définitive

Voir le site Automoto

La Peugeot 2008 DKR dans sa livrée définitive, prenant part au Dakar 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-11-17T14:12:00.000Z, mis à jour 2014-11-17T17:58:35.000Z

Comme pour sa 208 T16 de Pikes Peak, Peugeot Sport a dévoilé en plusieurs temps son nouvel engin extrême, le 2008 DKR, et enfin dans ses couleurs officielles à 1 mois et demi de son entrée au Dakar 2015.

Comme pour une voiture de série traditionnelle, Peugeot a orchestré plusieurs rendez-vous pour dévoiler sa nouvelle machine de compétition, la 2008 DKR. Marquant son retour sur le Dakar après 25 ans d'absence, cet engin auparavant noir intégral a en effet revêtu sa livrée définitive ce lundi 17 novembre.

>> Voir la Peugeot 2008 DKR en photos


Atypique
Seules les couleurs évoluent, avec une prédominance pour les sponsors - Total et Red Bull pour ne pas les nommer - soit du bleu, rouge et jaune, camouflant les proportions atypiques de la 2008 DKR, mais plus impressionnante pour l'un de ses pilotes, Cyril Despres : "Elle paraît bien plus agressive comme ça !". Il appuie également sur un détail, mais faisant toute la différence : "le fait que l'habitacle soit entouré de blanc est un bon atout contre la chaleur. J'ai déjà roulé avec un toit noir et cela fait une vraie différence !"

Pour le reste, la bête au Lion dispose de caractéristiques originales pour s'imposer au Dakar : deux roues motrices seulement, un V6 double turbo diesel de 300 chevaux, roues énormes de 37 pouces, et des suspensions au débattement maximal de 480 mm !

"Les essais que nous avons menés nous ont confortés dans nos choix techniques"
, confirme dans le communiqué Bruno Famin, directeur de Peugeot Sport. "Le concept fonctionne bien" souligne le pilote Carlos Sainz fort de son expérience (9 ans de Rallye-raid chez Volkswagen, victoire au Dakar en 2010), "à l'issue de nos tests, nous savons que nous pouvons aller très vite même si, comme pour toute voiture de course dans sa première année d'existence, il est difficile d'être sûr à 100 % de sa fiabilité".


Objectif : finir le Dakar
"Nous abordons cette aventure avec ambition mais aussi avec beaucoup, beaucoup d'humilité", poursuit Bruno Famin, "en attaquant ce programme rallye raid par l'épreuve la plus dure qui soit, nous allons sûrement découvrir beaucoup d'obstacles et de problèmes. Nous devons donc prendre les étapes les unes après les autres."

Après des essais menés dans le sud de la France, du côté de Carcassonne, Cyril Despres, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel s'exerceront dans le désert marocain début décembre, avant d'embarquer pour l'Argentine où le départ sera donné le 4 janvier.

"Pour cette première année, notre objectif numéro 1 est d'aller le plus loin possible avec un maximum de voitures"
, affirme B. Famin. Après des passages Chili, la Bolivie, les trois hommes seront de retour à Buenos Aires pour l'arrivée de ce Dakar, le 17 janvier.