Peugeot 2008 restylé 2016 : toutes les infos et photos officielles

Voir le site Automoto

Peugeot 2008 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-02-18T09:37:57.913Z, mis à jour 2016-02-18T11:31:24.238Z

Présenté au Salon de Genève (3-13 mars) en compagnie du grand Traveller, le SUV compact restylé 2008 se paie une nouvelle calandre pour rivaliser avec le Captur de Renault.

La photo fuitée d’hier mercredi avait dévoilé l’essentiel du Peugeot 2008 restylé. Révélé le 1er mars au Salon de Genève (ouvrant au public du 3 au 13 mars), le petit SUV au lion s’offre ainsi un restylage bienvenu pour accélérer les ventes, en retrait face au rival Renault Captur, roi du segment en France.

Nouveau museau

Au programme sur la carrosserie de ce 2008 millésime 2016, le faciès se fait plus baroudeur (épaulé des passages de roues désormais noirs), inspiré des concept-cars Quartz et Fractal, en prenant une calandre intégrant le logo façon 308 GT et pointillée d’éléments chromées, tandis que le capot réduit son ouverture et se remodèle.

A l’arrière, la seule distinction vient des optiques fumées, marquant davantage la « griffe ». Autre nouveauté, une nouvelle teinte « Rouge Ultimate » vient apporter un peu de couleur vive face au plus extravagants Renault Captur et Nissan Juke.

Pas de 4x4, seules les deux roues avant seront motrices sur ce 2008 restylées, mais le système Grip Control à quatre modes de conduite (Standard, Neige, Tout-Chemin et Sable) allouera de meilleures capacités en terrains difficiles, sans faire de miracles (voir notre essai de 2013 ci-dessus).

Voir les photos de la Peugeot 2008 2016

Peugeot 2008 2016

A bord, pas de révolution

L’intérieur n’évolue pas avec son petit volant et sa planche de bord nommée « i-Cockpit », intégrant un système d’info-divertissement permettant l’affichage du contenu des smartphones via les technologies MirroLink et AppleCarplay (manque donc Android Auto de Google). Les finitions ont été annoncées : le niveau de base Access, le niveau supérieur Active, puis le plus riche Allure et enfin la nouvelle GT Line remplaçant les Féline.

Les motorisations seront inchangées, Peugeot a confirmé que le 3 cylindres 1,2 litre essence PureTech continuerait avec des puissances de 82, 110 et 130 chevaux (4,4 à 4,9 l/100 km en moyenne théorique et 102 à 114 g/km de CO2), le 1,6 litre diesel BlueHDi offrant des puissances de 75, 100 et 120 chevaux (3,5 à 3,7 l/100 km en moyenne théorique et 90 à 97 g/km de CO2).

La boîte manuelle sera obligatoire sur essence 130 ch et diesel 75/120 ch, la pilotée disponible sur essence 82 ch et diesel 200 ch, l’automatique 6 rapports seulement proposée sur essence 110 ch. Les prix de ce Peugeot 2008 restylé n’ont pas été révélés, mais devraient se situer entre 16.000 et 26.000 euros selon les versions.




en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève