Peugeot 208 T16 Pikes Peak : 875 ch, et photos en action !

Voir le site Automoto

La Peugeot 208 T16 Pikes Peak en essais au circuit de la Ferté-Vidame le 18 avril 2013, pilotée par Sébastien Loeb.stien Loeb.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-04-23T12:51:00.000Z, mis à jour 2013-04-23T15:15:24.000Z

Pour ne pas perdre son souffle au sommet du Pikes Peak (4.300 m), la 208 T16 s'arme d'un moteur de 875 chevaux pour autant de kilos, de quoi donner une arme de performances massives à Sébastien Loeb défendant les couleurs de Peugeot le 30 juin prochain.

Impressionnante en statique, la Peugeot 208 T16 l'est davantage sur les clichés "dynamique".

A l'action !
Nous le savons depuis quelques jours, Peugeot revient en force dans l'épreuve de la course de côte de Pikes Peak. remportée en 1988 et 1989 avec la 405 T16, cette surnommée "Race to the Clouds" (Course vers les nuages) sera couru en 2013 avec une 208 T16, mais pas celle préparée pour les rallyes.


Non, nous avions découvert une véritable arme de performances massives, une 208 affublée d'aileron arrière démesuré, d'un spoiler avant gigantesque, et, nous nous en doutions, d'un moteur gonflé à l'extrême.


Ici, la 208 T16 en profite pour dévoiler quelques visuels de ses essais effectués le 18 avril à La Ferté-Vidame, avec Sébastien Loeb au volant, installé dans la 208 à structure tubulaire.


Machine à performances
Peugeot Sport a donc détaillé son bloc, il s'agit d'un 3,2 litres V6 double turbo de 875 chevaux en position centrale arrière qui poussera l'engin de seulement... 875 kilos ! Et oui, un kilogramme par cheval-vapeur, peu d'automobiles à part les F1 atteignent - ou vont en-deçà - ce rapport magique.


Cette puissance s'explique par la contrainte évoquée par Bruno Famin, directeur de Peugeot Sport : "il faut en effet compter une perte de 1% de puissance par centaine de mètres d'altitude pour un moteur atmosphérique", soit en théorie -30% de puissance au départ (612 ch) et -43% (500 ch) à l'arrivée .


Tenez-vous bien, le 0-100 km/h y est ainsi établi en 1,8 seconde. Vous avez bien lu, et seulement 4,8 secondes sont nécessaires pour le 0-200 km/h et la vitesse maximale de 240 km/h est atteinte en 7 secondes.


Une 208 Le Mans ?
Pour le reste des pièces, beaucoup ont été recyclées de feue la 908 HDi qui devait prendre part au championnat d'endurance en 2012. Nous retrouvons ainsi l'aileron arrière, les trains roulants, les freins ou la prise d'air de toit. Et inutile de préciser que les 4 roues sont motrices et que la boîte 6 rapports est de type séquentielle.


Loeb sans limites
Touche à tout des engins motorisés, Sébastien Loeb relèvera aini un autre nouveau défi, celui d'emmener cette 208 T16 à 4.300 mètres d'altitude. Après sa pré-retraite du championnat du monde des rallyes, et en parallèle de ses courses FIA GT1 sur McLaren MP4-12C, l'Alsacien devra dompter la montagne de Pikes Peak et ses 156 virages.


Si le revêtement désormais 100% goudronné avantage les performances, Loeb ne sera pas seul pour décrocher le titre dans la catégorie "Unlimited", où le record sera assurément battu. Il devra battre le recordman actuel, Rhys Millen sur prototype Hyundai PM580T, mais aussi Jean-Philippe Dayraut sur MINI et Nobuhiro Tajima alias "Monster" sur une Toyota "Super 86".

Cette Peugeot 208 T16 de 875 ch sera menée par Sébastien Loeb le 30 juin prochain à Pikes Peak. Nous avons hâte !




La Peugeot 208 T16 Pikes Peak en essais au circuit de la Ferté-Vidame le 18 avril 2013, pilotée par Sébastien Loeb.