Peugeot 208 VS Renault Clio : le match des citadines est (re)lancé !

Voir le site Automoto

Peugeot 208 VS Renault Clio IV
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-17T14:30:00.000Z, mis à jour 2015-05-17T15:24:33.000Z

Restylée à l'occasion du Salon de Genève 2015, la Peugeot 208 espère enfin battre la Renault Clio, reine du marché automobile français. Mais la petite bombe du constructeur au losange n'est pas facile à détrôner comme vous l'explique l'équipe d'Automoto via un comparatif entre les deux citadines.

Sur le marché automobile français, la reine, c'est la Renault Clio. Voiture la plus vendue dans notre Hexagone (il s'est encore écoulé 10.477 exemplaires en France au mois d'avril dernier), la quatrième génération de la citadine au losange séduit le grand public grâce à son efficacité, tant sur le plan esthétique que mécanique. Mais la concurrence n'est pas loin et notamment la Peugeot 208 qui s'est offert un restylage lors du Salon de Genève 2015, trois ans après sa commercialisation. L'occasion était donc belle pour l'équipe d'Automoto qui a réalisé grâce à Benoit Dhomps un comparatif entre les deux dernières petites bombes tricolores.

La Clio plus avenante esthétiquement parlant
Au niveau du style, la 208 restylée est moins conventionnelle que par le passé avec notamment un faciès aux accents plus sportifs et des feux arrière plus dynamique avec une signature lumineuse qui accueil des griffes à diodes. Mais avec son look décomplexé qui tranche singulièrement avec le design trop classique des précédentes générations, la Clio garde une petite longueur d'avance sur sa rivale.

Plus fun au premier coup d'œil, la petite bombe de la marque au losange peut également se targuer d'une meilleure habitabilité, même si le match est plus serré qu'il n'y paraît. Plus grande de trois centimètres, elle offre un coffre plus généreux que sa rivale (295 litres contre 285) et sa finition intérieur est parfaite comme en témoigne ce simili cuir sur la planche de bord. La 208 a cependant rattrapé une grande partie de son retard avec de nombreux éléments repris de la version GTi avec, entre autres, du méplat sur le volant pour plus de confort.

La 208 mieux armée pour la ville
Pourtant, la 208 n'est pas en reste, notamment en ce qui concerne son terrain de chasse préféré : la ville. Boite à double embrayage, caméra de recul pour les stationnements, connectivité avec les smartphones affichés sur les écrans tactiles, système de freinage automatique d'urgence qui s'active jusqu'à 30 km/h, bref, tout est prévu pour faire du petit monstre de Peugeot une vraie citadine.

Ajoutez à cela un moteur trois cylindres de 110 chevaux affichant une consommation de 5,7 l/100 km affichée en ville et vous obtenez un petit bolide très efficient en plus d'être performant sur son segment. C'est même mieux que la Clio IV qui consomme 6, 6 litres/100 dans les mêmes conditions avec son quatre cylindres essence de 120 chevaux.

La Peugeot 208 restylée au Salon de Genève 2015

Meilleure progressivité du moteur pour la Clio
Si l'avantage revient incontestablement à la 208 sur le terrain de jeu préféré de toute bonne citadine, la Clio IV a de sérieux arguments à faire valoir sur des routes ouvertes plus torturées. Si le châssis de la dernière mouture de Peugeot est très bon, la légendaire progressivité du moteur Renault - qui était légèrement plus puissant sur cet Essai - fait la différence, notamment dans les endroits vallonnés où les montées et descentes s'enchaînent.

Malgré un prix légèrement inférieur à sa rivale à équipements équivalents (23.160 contre 23.600 euros) et de sérieux atouts sur la pédale, la 208 n'est donc pas encore suffisamment bien armée pour battre la reine Clio IV au jeu des comparaisons. Plus polyvalente, la citadine du constructeur au losange a encore de beaux jours devant elle mais attention à ne pas se reposer sur ses lauriers, surtout dans le monde impitoyable de l'automobile.

Vidéo bonus - Nouvelle Renault Clio : vous l'avez reçue ! (Automoto - 2012)