Peugeot 3008 : le crossover est prêt

Voir le site Automoto

Peugeot 3008 - En action
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2009-01-15T09:18:00.000Z, mis à jour 2009-01-15T09:18:00.000Z

C'est parti, le crossover Peugeot 3008 est lancé. Proposé pour le moment avec des motorisations classiques, il deviendra ensuite le 1er hybride de la marque française.

Le concept 3008 Prologue avait déjà montré, au salon de Paris, la voie que suivra Peugeot. On a maintenant la confirmation avec le modèle de production dévoilé par la marque française. Reposant sur la plateforme de la 308 berline, ce crossover compact (4365 mm) ouvrira aussi la voie de l'hybridation chez Peugeot. Car si à son lancement, la 3008 se contentera de solutions classiques ; en 2011, elle existera aussi en version hybride avec un moteur électrique agissant sur les roues arrière. D'où l'intitulé HYbrid4, puisque la voiture se comportera comme un tout-chemin à quatre roues motrices. En attendant, la nouvelle Peugeot affiche ses ambitions avec notamment des équipements technologiques comme l'affichage tête haute.


La Peugeot 3008 se veut métisse. Elle entend mélanger les genres break, monovolume et SUV. Ainsi, son intérieur est dit " Multiflex ", cela signifie pour le constructeur que les dossiers arrière sont escamotables et que le plancher de coffre dispose de 3 positions. On peut aussi rabattre les places arrière pour obtenir un plancher plat. L'accès au coffre nécessite l'ouverture du hayon, mais aussi d'un volet de coffre inférieur pour les objets plus encombrants ou plus lourds. Le volume total va de 512 litres sous la tablette à 1604 litres jusqu'aux sièges avant. Pour voir évoluer le paysage, le catalogue propose également un large toit en verre de 1,60 m².

La 3008 sera proposée, dans un premier temps, avec six groupes motopropulseurs en essence de 120 à 150 ch (avec les 1,6 l VTi et THP développés avec BMW Group) et en Diesel (1,6 l et 2,0 l HDi) de 110 à 163 chevaux. Le 1.6 turbo THP essence de 150 ch passera à 156 ch à l'automne lorsque la norme Euro 5 sera d'application. En travaillant l'aérodynamique (Cx de 0,296), en intégrant des matériaux légers et en utilisant de pneus à basse résistance au roulement sur les versions les moins puissantes, Peugeot annonce veiller au bilan énergétique. Ainsi, la version la plus écologique, le 1.6 HDi de base, affiche une consommation moyenne de 4,9 l/100 km soit 130 g/km de CO2.


Ce crossover, c'est aussi l'occasion pour Peugeot de proposer des aides technologies. Associé aux deux motorisations les plus performantes (1,6 l THP et le nouveau 2,0 l HDi FAP), le système Dynamic Rolling Control, situé sur le train arrière, se charge de maîtriser le roulis. Autre innovation : le système Grip Control. Ce dernier est composé d'un antipatinage et de pneumatiques Mud & Snow, pour faire du " tout-terrain " en deux roues motrices. Le conducteur dispose alors d'une molette paramétrable selon cinq modes : Standard, Neige, Tout-chemin (Boue/Terre/Herbe humide), Sable et ESP off. De série, ou en option, la 3008 peut également disposer d'un système d'affichage tête haute sur un petit écran transparent face au conducteur, d'une alerte de distance de sécurité, d'un frein de stationnement électrique automatique et de l'aide au démarrage en pente. Cette voiture, au cockpit très travaillé, se dévoilera en live à Genève, début mars. La commercialisation est programmée pour la fin du printemps.


-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile