Dans l'actualité récente

La Peugeot 308cc prend enfin l'air

Voir le site Automoto

Photo 1 : La 308 CC à l’épreuve de la rue
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-12-04T09:00:00.000Z, mis à jour 2008-12-04T09:00:00.000Z

La Peugeot 308cc est dehors ! Terminées les belles présentations sur les podiums des salons, elle fait un tour sur le bitume et prouve qu'il faudra compter sur elle dès sa sortie.


Avec ses 206 CC et 307 CC, Peugeot s’est forgé une légitimité incontestable sur le créneau des coupés-cabriolets. Attaquée par des rivales allemandes et même par sa cadette 207 CC, la 307 découvrable passera dans quelques mois le flambeau à sa remplaçante, qui en reprend les principaux ingrédients. La Peugeot 308cc est ainsi restée fidèle au toit repliable en 2 parties, et a donc imposé à ses designers certaines parades pour alléger sa silhouette. Une nervure dynamique coure le long des flancs et sa malle reçoit des feux de petites dimensions, ainsi qu’un double diffuseur assez surprenant. En comparaison, la 307 CC paraît franchement pataude et doit rendre les armes.


L’habitacle de cette Peugeot 308cc à ciel ouvert affiche un style bien connu puisqu’il reprend la planche de bord joliment présentée de la berline. Les sièges baquets très cosy intégrant un chauffage de nuque dans les appuie-têtes avant sont en revanche inédits. Inciteront-ils les propriétaires à rouler cheveux au vent et foulard au cou l’hiver ? Les passagers avant pourront en tout cas compter sur un vaste pare-brise venant finir au dessus de leur tête, les protégeant efficacement des remous d’air. La sécurité a également fait l’objet d’un grand soin, comme en atteste la présence d’arceaux extractibles dans les appuie-têtes arrière et la récente récolte de 5 étoiles aux tests EuroNCAP.

Côté habitabilité, Peugeot promettait plus d’espace aux passagers arrière. Les voyages à 4 seront encore toujours exclus mais saluons néanmoins quelques progrès sur ce point épineux. Le coffre propose également un volume en hausse variant entre 226 et 403 litres, gagnant donc 22 et 73 litres sur celui de la 307 CC.

La Peugeot 308cc fait montre d’une belle montée en gamme, et devrait sans peine renouveler le succès de sa devancière. Elle pourra compter au lancement sur d’efficaces motorisations : le 1.6 THP de 150 ch ou le 2.0 HDI de 140 ch, disponibles avec une boîte à 6 rapports manuelle ou automatique. Seul hic, des malus écologiques pouvant atteindre 750 euros selon les combinaisons.

Pour voir à nouveau la Peugeot 308cc dans les rues, il faudra attendre sa commercialisation au printemps 2009.