Peugeot dit non à l'endurance et aux 24h du Mans 2012 !

Voir le site Automoto

24h du Mans 2011 Course
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-01-18T16:39:00.000Z, mis à jour 2012-01-18T17:11:34.000Z

Surprise au sein du sport automobile, Peugeot a annoncé son retrait de l'endurance cette année, et donc des 24 heures du Mans, pour des raisons financières, privilégiant ses voitures particulières.

Le constructeur français arrête la compétition automobile en endurance en 2012, "avec effet immédiat".


Le communiqué est court, mais clair, Peugeot arrête toute activité liée aux courses d'endurance en 2012. Cela implique la non participation au tout nouveau championnat FIA Endurance, et surtout à l'épreuve mythique des 24 heures du Mans où la 908 HDI participait depuis 2007. Et pour précision, aucune voiture ne sera donc présente cette année, même en écurie privée. Le développement de la version hybride a donc été avorté, mais à quel prix ?


"Cette décision s'inscrit dans le contexte d'un environnement économique tendu en Europe", indique le communiqué, l'argument est ainsi évident : l'argent. PSA Peugeot-Citroën avait déjà présenté en fin d'année dernière un plan d'économies estimé à 800 millions d'euros, amenant plus de 5.000 suppressions de postes. L'abandon de l'endurance y est donc lié, et les frais associés seront renfloués dans "la réussite des lancements de 208, 3008 HYbrid4, 508 RXH, 508 HYbrid4 et 4008". Le choix commercial plutôt que de l'image, nous verrons en fin d'année si cela a été payant...



Après l'abandon de la Formule 1, Peugeot s'était ré-engagée dans la compétition automobile via l'endurance, une catégorie déjà évocatrice de victoires en 1992 et 1993 avec la 905. Et cela a payé avec une Peugeot 908 HDi au diesel, face à sa rivale Audi R10 TDI (puis R15 et R18), avec le LMS remporté en 2007, 3 championnats ILMC en poche en 2009, 2010 et 2011, ainsi qu'une victoire prestigieuse aux 24 Heures du Mans 2009.

Pour les amateurs d'endurance, pas de panique, Audi aura un tout nouveau concurrent, Toyota et sa LMP1 hybride, actuellement en tests au circuit HTTT Paul Ricard.