Dans l'actualité récente

Peugeot Exalt Concept 2014 : les photos, vidéo et infos officielles

Voir le site Automoto

Peugeot Exalt, concept-car de berline basse présenté au Salon de Pékin le 20 avril 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-10T08:38:00.000Z, mis à jour 2014-04-10T11:51:05.000Z

Après un rapide teaser, Peugeot présente le concept-car dévoilé au prochain Salon de Pékin, une berline basse 5 portes de 4,70 mètres de long interprétant un futur et probable haut de gamme.

Lundi 7 avril, Peugeot laissait échapper une première image, ainsi qu'un court résumé. Jeudi 10 avril, le concept-car fabriqué pour le Salon de Pékin se découvre intégralement à nos yeux. Nommé Exalt, il arbore des lignes de berlines 5 portes, mesurant 4,70 mètres, soit 10 cm de moins qu'une 508. Mais c'est surtout la hauteur, de seulement 1,31 mètre (15 cm sous une 408) qui impressionne, lui donnant l'allure d'un coupé sportif malgré ses cinq ouvrants.


Efficience, nostalgie et sportivité
Le design de l'Exalt est inspiré du coupé Onyx dévoilé au Mondial de l'Auto d'octobre 2012, via un faciès expressif - faisant écho aux prototypes Oxia et Quasar - par sa calandre inclinée vers l'avant, ses optiques à diodes taillées dans le bouclier ou ses prises d'air surmontant un large spoiler. A noter, des projecteurs à lumière noire sont intégrés afin de faire ressorti le marquage au sol, principalement dans les conditions entre chien et loup.

Etrangement, si les vitres latérales tombent façon coupé, le pavillon continue loin vers le hayon, à la lunette bombée, donnant l'illusion d'un break. Les feux arrière perpétuent les trois diodes « griffées » ; et sont liés par une bande noire, donnant un côté années 1980 (205, 309, 405). La carrosserie très basse, les larges hanches et épaules ainsi que les jantes de 20 pouces concluent l'allure sportive.

L'aspect bi-matière est également reconduit - à l'instar de l'Onyx mais aussi de la 308 R - avec les ¾ avant laissant à nu la structure constituée d'une pièce unique en acier, la partie arrière étant recouverte d'un textile couleur argile, n'ayant pas qu'une fonction esthétique mais utilisé « pour améliorer le coefficient de traînée ». Un autre composé souligne le tout, les bas de caisses réalisés en fibre de basalte.


Un intérieur repensé
L'habitacle, vaste pour les 4 personnes pouvant l'occuper, tient du domaine du mobilier lorsque l'acier n'est pas recouvert. La planche de bord est similaire à un bureau en bois massif (ébène noir), l'espace conducteur est largement délimité par des pièces en noir laqué, le volant à double méplat fait référence à la compétition, l'i-Cockpit en hauteur sous le pare-brise continuant l'instrumentation originale inaugurée par les 208 et 308. Au milieu de la planche, une colonne horizontale enfoncée diffuse le son et « puise son inspiration des chambres anéchoïques où les dièdres des parois réduisent les perturbations acoustiques ».

La colonne centrale massive se mue en tissu naturel gris chiné (base de laine), matière venant habiller le reste de l'intérieur de l'Exalt, bien que le bois fasse d'autres apparitions dans les contreportes et entre les sièges arrière. D'autres matières complètent les sièges, comme la fibre de basalte remplaçant le carbone, réduisant « l'utilisation de ressources pétrochimiques » selon la marque, ou des cuirs noirs patinés, vieillis naturellement.

Outre le design, Peugeot a travaillé le confort, notamment l'air ambiant, dont les composés organiques et particules fines sont filtrés, tandis qu'un purificateur « Pure Blue » vient diffuser des bactéricides et fongicides.

Accessoire sur ce concept-car priorisant le design et les équipements avant-gardistes, la motorisation se révèlent être hybride, associant bloc essence 1,6 litre 270 chevaux, le THP de la RCZ R, et un bloc électrique arrière de 70 chevaux venant constituer le système intégral (4 roues motrices), le tout avec une puissance totale de 340 chevaux.

Ce concept-car Peugeot Exalt sera présenté le 20 avril 2014 au Salon de Pékin, et exposé au public du 21 au 29 avril.