Dans l'actualité récente

Dakar 2016 : Peugeot présente le 2008 DKR16

Voir le site Automoto

Dakar   Peugeot 2008 DKR 2016
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-09-22T12:30:26.369Z, mis à jour 2015-09-22T15:44:27.610Z

Peugeot, qui signait son grand retour au Dakar cette année, a dévoilé ce mardi la version 2016 de son 2008 DKR : un buggy à l’aérodynamique légèrement modifié, plus puissant et plus adapté au franchissement d’obstacles.

Après 25 ans d’absence, Peugeot reprenait la direction du Dakar en janvier dernier… mais les performances n’avaient pas vraiment été au rendez-vous et pour cause ! Le mieux placé de ses pilotes –Stéphane Peterhansel- avait terminé 11e à un peu plus de cinq heures du vainqueur Nasser Al-Attiyah. Cyril Despres s’était quant à lui classé 34e tandis que Carlos Sainz avait été contraint à l’abandon suite à une sortie de piste dans la 6e étape. Mais oubliée la déception, les esprits sont déjà tournés vers 2016.



==> Voir les photos du Peugeot 2008 DKR 2016

Un style plus affirmé

La marque au lion s’est remise au travail et propose un tout nouveau 2008 DKR. Visuellement, ce 4x4 est plus imposant avec un empattement plus long et des ailes élargies. Un gros travail a également été porté sur l’aérodynamique preuve en est ce nouveau capot et cette prise d’air située sur le toit, entièrement redessinée. Les suspensions ont par ailleurs été revues pour permettre à ce 2008 DKR version 2016 d’aborder les obstacles plus facilement.

Sous le capot, du changement également puisque le buggy embarque désormais un V6 3 litres bi-turbo diesel de 350 chevaux. Des améliorations qui, au cumul, pourraient leur permettre de faire la différence lors de la prochaine édition, à en croire Bruno Famin : « Il n’y a pas un changement qui l’emporte sur les autres, explique le directeur de Peugeot Sport. Il s’agit vraiment de toute une série d’évolutions dans différents domaines. Les points sur lesquels nous nous sommes concentrés sont tout de même la stabilité de la voiture et la facilité d’utilisation du moteur. »

Des pilotes ravis de leur nouveau bolide

Certaines de ces évolutions ont d’ailleurs déjà été approuvées par les pilotes eux-mêmes durant des tests, ainsi que sur le rallye-raid China Silk Road où Peterhensel et Desprès ont signé le doublé. « Ces plus grandes dimensions et le déplacement du centre de gravité vers le bas rendent la voiture bien plus stable qu’auparavant, confiait Peterhansel ; ce qui devrait nous permettre de passer plus vite dans les courbes. Il y a aussi une grosse différence d’un point de vue moteur. Outre le fait qu’il soit plus puissant, on peut pleinement l’exploiter même à bas régime. » Carlos Sainz semblait tout aussi enthousiaste : « La voiture a plus de potentiel comparé à celle de l’an passé et elle tout aussi fiable. Nous avons changé beaucoup d’éléments décisifs sur cette 2008 à tel point qu’il s’agit presque d’une nouvelle voiture. »

Verdict le 3 janvier prochain pour le départ de la 38e édition du Dakar.