Philippe Bugalski (1963-2012)

Voir le site Automoto

Philippe Bugalski Citroën
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-08-13T12:27:00.000Z, mis à jour 2012-08-13T12:41:59.000Z

Le monde du sport automobile est en deuil depuis vendredi. Le pilote de rallyes Philippe Bugalski est décédé à l'âge de 49 ans, des suites d'une chute accidentelle dans sa propriété.

Détenteur de 3 titres de champion de France des Rallyes et de 2 victoires en WRC, Philippe Bugalski est décédé le 10 août dernier.


Le rallye verse une larme


Il était le pilote ayant le plus de trophées en championnat de France des Rallyes, Philippe Bugalski nous a quittés vendredi dernier, à 49 ans, après avoir chuté d'une nacelle à 15 mètres de hauteurs, dans sa propriété de Vaudoué (Seine-et-Marne). Valérie Fourneyron, ministre des sports, a rendu hommage au pilote : "Par son talent, sa détermination et son sens de l'innovation, Philippe aura grandement contribué à donner une impulsion décisive aux ambitions du sport automobile français." Une déclaration rejointe par la marque aux chevrons : "Toute la famille Citroën est triste après avoir perdu un tel homme".



Philippe Bugalski Citroën Xsara WRC Espagne 1999
Philippe Bugalski au Rallye d'Espagne 1999


Son palmarès


S'il fut fidèle à Renault et Citroën, Philippe Bugalski a décroché sa première victoire sur une Lancia Delta HF Integrale, c'était au Rallye du Mont-Blanc 1993, alors copiloté par Thierry Renaud. Chez Renault, il remportera 8 trophées avec Jean-Paul Chiaroni entre 1995 et 1997, puis participe au début de l'aventure Citroën, dominant le Championnat de France des Rallyes sur la Xsara. Il détient au total 31 victoires à son actif, un record, et 3 titres en 1998, 1999 et 2000. Il aura également gagné le Rallye de Catalogne et le Tour de Corse en WRC en 1999, sur la même Citroën.



Tremplin de Citroën et Loeb


Dominateur de sa discipline en France, Philippe Bugalski est l'un des grands hommes qui ont emmené Citroën au sommet. Il fut présent aux débuts de la Xsara et a donné les deux premières victoires au constructeurs en 1999. Promoteur, metteur au point, et également dévoué à la C2 R2, Bugalski est resté pilote d'essais pour Citroën, aidant son successeur Sébastien Loeb, arrivé en 2003 en WRC.



Toutes nos pensées vont vers sa femme et ses deux filles.