Pikes Peak 2012 : Millen d'un souffle sur Dumas

Voir le site Automoto

Rhys Millen Pikes Peak 2012 Hyundai Genesis Coupé
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-08-13T08:34:00.000Z, mis à jour 2012-08-13T16:15:07.000Z

Atteindre le sommet était une fin en soi pour les pilotes engagés dans la plus célèbre course de côte. La 90ème édition, rythmée par des accidents, a été remportée par Rhys Millen, établissant un nouveau record.

L'américain Rhys Millen s'offre (enfin !) la victoire à Pikes Peak, avec moins de 2 centièmes d'avance sur Romain Dumas. Carlin Dunne s'impose en moto.

15 ans de quête


17 millièmes de seconde, c'est le temps d'un clignement d'oeil. C'est aussi l'écart qui sépare Rhys Millen de son dauphin au chrono, le français Romain Dumas. L'américain, qui briguait la victoire depuis 15 ans, s'est imposé avec surprise après les sorties de piste de ses concurrents, au volant d'une Hyundai Genesis Coupé. Logiquement, sur une route désormais complètement bitumée, Millen établit un record, de 9 minutes, 46 secondes et 164 millièmes. En catégorie "Unlimited", David Donner, un local, s'impose et rend hommage à son père Bobby, triple vainqueur de Pikes Peak et décédé en 2010. En électrique, Fumio Nutahara profite de l'abandon de Tajima pour dominer la catégorie et se classer 6ème, en 10:15.380.




Dumas : "C'est rageant"


Il était le plus rapide lors de la première journée d'essais,n sur sa Porsche 911 GT3 R. La semaine avait bien commencé pour le frenchie qui s'engageait pour le première fois dans cet épreuve aussi atypique que célèbre. Rookie, il visait cependant une victoire, qui lui a échappé d'un fil. Battu de 2 centièmes, Romain Dumas en veut au planning établit selon les catégories et non selon les performances, qui l'a fait partir en "Pikes Peak Open" et terminer sous la grêle en fin de course, alors que le vainqueur, s'élancait en toute fin de journée. Le pilote a été également très clair, il ne reviendra pas dans le Colorado. Mais soulignons sa performance, Romain est arrivé deuxième pour sa première participation !





Les favoris dans le fossé


Trois des grands prétendants au titre n'ont pas atteint le sommet ce dimanche. Le favori, tenant du titre et recordman, le japonais Nobuhiro "Monster" Tajima, a rencontré un problème 600 mètres après le départ. Victime d'un départ d'incendie, le pilote de 62 ans a laissé son carosse électrique dans le bas-côté. Paul Dallenbach, sur un prototype toujours aussi déluré, est sorti violemment de la route dans les premiers mètres et a percuté les arbres en contre-bas, sans être blessé. Quant à Jean-Philippe Dayraut, l'aventure fut courte avec son Dacia Duster. Dominant lors des essais, le français est sorti à haute vitesse (env. 180 km/h) à cause de freins défaillants.




Une sortie sérieuse


Ce fut par contre plus grave pour Jeremy Foley et son co-pilote Yuri Kouznetsov. Dans sa première participation, le pilote américain est sorti au même endroit que Bobby Regester l'an dernier. En tonneaux, dévalant la pente, la Mitsubishi Lancer Evolution 8 se désintègre sur les rochers avec une extrême violence. Les arceaux de sécurité ont fait leur travail, mais les deux hommes sont emmenés à l'hôpital. Leurs vies ne seraient pas en danger selon les premières informations.



Deux motos dans le Top 5


Avec un goudron recouvrant la totalité du parcours, les deux-roues se trouvent bien plus à leur aise. La preuve par les deux Ducati Multistrada officielles passées sous les 10 minutes ! Dans le duo, c'est Carlin Dunne qui s'impose, à seulement 6 secondes et demi sur le record auto ! Greg Tracy prend la seconde place (en moto 1200cc) et la 4ème place au général à 6 secondes de son rival.



Classement Pikes Peak 2012 :


1. Rhys Millen (Hyundai Genesis Coupé) 9:46.164
2. Romain Dumas (Porsche 911 GT3 RSR) 9:46.181
3. Carlin Dunne (Ducati Multistrada 1200 S) 9:52.262
4. Greg Tracy (Ducati Multistrada 1200 S) 9:58.262
5. David Donner (Palotov D4) 10:04.652