Pikes Peak 2013 : deux monstres électriques Mitsubishi de 536 ch

pikes-peak-2013-monstres-electriques-mitsubishi-de-536-ch-8033433
La concurrence sera plus rude cette année que lors de l'édition précédente, Mitsubishi revient ainsi avec deux unités de la version édulcorée MiEV Evolution II, portée à 536 chevaux.

Cette Mitsubishi MiEV Evolution II espère remporter la course de Pikes Peak en catégorie électrique.

La victoire, enfin ?
L'an dernier, Mitsubishi a raté son objectif. La MiEV Evolution arrivait en huitième position sur la feuille des temps absolus (10'30"850) et surtout seconde de la catégorie électrique, derrière la Toyota TMG EV 002 (10'15"380). Frustré, le constructeur japonais réitère ses ambitions et vise la première place.


Pour cela, Mitsubishi a réalisé une évolution importante de son prototype électrique, la MiEV Evolution passant donc à la version "II". Beaucoup plus radicale aérodynamiquement, ce qui l'éloigne d'autant plus de la petite i-MiEV offrant ses batteries, ce bolide l'est aussi techniquement.


Belle bête !
De nombreuses améliorations sont portées sur le contrôle de stabilité, contrôle de l'angle de lacet, l'ABS, mais surtout sur les 4 moteurs (23 à l'avant et 2 à l'arrière). Combinés, ils délivrent désormais 536 chevaux (400 kW) tirés des batteries lithium-ion de 50 kWh.


Une puissance donc équivalente à la version améliorée de la sa rivale la plus sérieuse, mais aussi équivalente à une inédite eO PP01, sans oublier l'E-Runner de Nobuhiro Tajima.

Et pour porter les deux exemplaires au sommet de Pikes Peak le 30 juin prochain, sont engagés Hiroshi Masuoka (vainqueur Dakar 2002-3) et Greg Tracy, sextuple vainqueur de la course... en catégorie moto (record l'an passé en Ducati Multistrada en 9'52"819). L'américain sera d'ailleurs aussi au départ au guidon de la moto électrique Amarok P1A.


News associées