Dans l'actualité récente

Pikes Peak 2013 : Toyota revient avec une TMG EV P002 de 400 kW

Voir le site Automoto

Toyota TMG EV P002 2013 Pikes Peak
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-05-07T13:00:00.000Z, mis à jour 2013-05-07T13:45:27.000Z

En dehors de la catégorie reine “Unlimited” où courra Loeb sur Peugeot, les électriques se livrent également une course à la puissance à Pikes Peak, preuve avec cette Toyota de 536 ch pilotée par Rod Millen.

Cette Toyota TMG EV P002 tentera de battre son propre record de 2012, soit 10 minutes et 15 secondes.

En mode électrique
Pikes Peak est connu pour ses monstres de puissances inscrits dans la catégorie "Unlimited" : Peugeot 405 T16, Audi Quattro, ou les Suzuki Cultus/Escudo/XL7/SX4 de Tajima. Mais la course de côte est aussi populaire par ses très nombreuses catégories, dont celle montante des voitures électriques.


C'est là que Toyota a fait son nid en 2012 sur une piste désormais totalement goudronnée en 10'15"380, seulement 30 secondes derrière la plus rapide des homologues à moteur essence et 6ème meilleur temps absolu.


536 ch survoltés !
Le prototype d'origine est issu de la société allemande e-Wolf (lui-même sur châssis Radical), repris par la filiale européenne sportive de Toyota basée à Cologne, TMG. Baptisé EV P001 et fort de 280 kW, il établit le record électrique du Nürburgring en 2011 et évolua en P002 en 2012 avec un gain significatif de puissance (350 kW). Pour 2013, le prototype garde sa silhouette, mais se voit greffé d'un aileron arrière encore plus imposant, et également un aileron à l'avant au-dessus du spoiler....


Le moteur a encore progressé par rapport à 2012 et voit sa puissance portée de 350 à 400 kW (soit de 470 à 536 ch), et notamment un couple bondissant de 900 à 1.200 Nm ! Ceci pour une accélération s'annonçant dantesque et une vitesse maximale calibrée à 230 km/h, largement suffisant face au nombre restreint de lignes droites. Les batteries lithium-ion restent identiques, d'une autonomie de 42 kWh.


Plus qu'un pilote, une légende de Pikes Peak
Et pour s'assurer d'un succès en catégorie électrique, Toyota n'a pas choisi n'importe qui. Le pilote sera le Néo-Zélandais de 61 ans, Rod Millen, recordman de l'épreuve en 1994 (10'40"06) sur Toyota Celica puis de nouveau vainqueur de 1996 à 1999.


Quant aux rivaux de Rod, ils seront sept dont trois sérieux. Il s'agit du multiple vainqueur japonais Nobuhiro "Monster" Tajima (1992-3-5 et de 2006 à 2001) son sur e-Runner, Ikuo Hanawa sur le véhicule record de 2011, la Summit HER-02, et l'outsider lituanien Janis Horeliks sur une eO PP01 aux prestations proches de la TMG (536 ch pour 950 kg).

La Toyota TMG EV P002 et Rod Millen seront donc au départ le 30 juin à 2.800 mètres au pied du Pikes Peak et tenteront d'atteindre le sommet (4.300 m) avec un nouveau record, et pourquoi pas un meilleur chrono absolu face à son fils Rhys, qui tentera de nouveau l'ascension sur prototype Hyundai.


La Toyota TMG EV P002 à l'édition 2012 de Pikes Peak
Toyota TMG EV P002 2012 Pikes Peak