Pikes Peak 2015 : le Néo-Zélandais Rhys Millen s’impose en électrique

Pikes Peak 2015 : le Néo-Zélandais Rhys Millen s’impose en électrique
Avec un chrono de 9 minutes et 7 secondes, le Néo-zélandais remporte enfin son premier trophée sur la course de côte de Pikes Peak, devançant de 25 secondes son principal rival Nobuhiro Tajima.

Une page de l’histoire s’est tournée sur la Pikes Peak International Hill Climb, la plus célèbre course de côte située à Colorado Springs (États-Unis). Pour la première fois, c’est un véhicule électrique qui a remporté l’épreuve, ce dimanche 28 juin 2015.

Nobuhiro « Monster » Tajima. Sur son prototype électrique Drive eO (1.368 ch/2.160 Nm pour 1.200 kg), le Néo-Zélandais a claqué un chrono de 9’07.222, contre 9’32.401 pour le Japonais de 64 ans. Rappel, le record de Sébastien Loeb (Peugeot 208 T16) de 2013 en 8’13.878 reste imbattable.

Troisième, Paul Dallenbach, autre habitué de Pikes Peak, a été honoré dans la catégorie Open Wheel en 9’36.496, Jeff Zwart s’imposant en catégorie Time Attack (sur voiture GT) avec sa Porsche 911 en 9’46.243.

La première moto est 7ème, la Honda de Jeffrey Tigert en 10’02.735, devant Travis Newbold (+16 s) en Ronin et le Français Bruno Langlois (+17 s) sur Kawasaki. A noter, la moto électrique Mirai de Yoshihiro Kishi moto se classe 29è à moins de 11 minutes.

Nobuhiro Tajima, second de la course


.

Vidéos associées

News associées