Dans l'actualité récente

Pikes Peak 2017 : Romain Dumas va défendre son titre et s'attaquer au record de Loeb !

Voir le site Automoto

Romain Dumas sur prototype Norma lors des essais de Pikes Peak le 26 juin 2014
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-02-21T12:11:22.610Z, mis à jour 2017-02-21T12:11:24.340Z

Vainqueur des éditions 2014 et 2016 de la mythique course de côte de Pikes Peak, le Français Romain Dumas vient d'annoncer qu'il participera à l'épreuve 2017. Il visera en plus le record de Sébastien Loeb !

En voilà une bonne nouvelle ! Le Français Romain Dumas vient en effet d'annoncer sa participation à l'édition 2017 de Pikes Peak. Et il nourrit de grosses ambitions !

Pikes Peak, terrain de chasse des Français

La France et Pikes Peak, c'est une longue histoire d'amour. On se souvient des participations de Michèle Mouton dans les années 80 ainsi que de la mythique Peugeot 205 Turbo T16 en 1987 (pilotée par Ari Vatanen).

En 2013, Peugeot avait même fait son retour dans le Colorado avec là encore, un duo déjà légendaire : Sébastien Loeb et la Peugeot 208 T16. Cette année-là, le nonuple champion du monde des rallyes avait établi un nouveau record d'ascension en 8:13.878 !

[VIDEO] Pikes Peak 2013 : la montée record de Sébastien Loeb en Peugeot 208 T16

Battre le record de Loeb

Et en 2017, le record de Loeb pourrait bien tomber ! Romain Dumas, vainqueur des éditions 2014 et 2016 de la Pikes Peak International Hill Climb (sans oublier une très belle deuxième place en 2012) va en effet s'attaquer au record de l'Alsacien.

« Notre but est clairement d'aller plus loin dans la recherche de la performance. Je veux gagner à nouveau, d'autant que j'aurai pour la première fois l'opportunité de défendre mon titre » a confié Romain Dumas.

Pour cela, l'ancien pilote de Porsche en Endurance (vainqueur des 24 Heures du Mans en 2010 et 2016), remplacé par André Lotterer malgré son titre des pilotes, sera de retour avec une nouvelle version de sa Norma, la MXX RD Limited. Jusqu'à présent, le temps de référence de Dumas sur les 19,9 km d'ascension est de 08:51:445.

« Prévoir l'imprévisible »

Mais malgré ses ambitions, Romain Dumas sait qu'il n'aura pas la vie facile à Pikes Peak, comme il l'a lui-même reconnu : « Chaque participation à la course de côte de Pikes Peak est une réelle aventure. Une aventure fantastique quand elle se termine par une victoire, mais à chaque fois synonyme d'efforts et de sacrifices.

C'est une ascension et, par définition, il y a toujours des imprévus, des difficultés à surmonter. Il faut composer avec de nombreux éléments le Jour J et ce n'est jamais facile. C'est ce que j'ai appris d'année en année : il faut prévoir l'imprévisible. »

[No Limit : la Peugeot 208 T16 Pikes Peak sur circuit !]

[No Limit : la spectaculaire MINI Pikes Peak sur circuit]