Pokémon GO : 59% des automobilistes avouent avoir déjà joué au volant

Voir le site Automoto

pokemon go
Par Tran HA|Ecrit pour TF1|2016-07-28T16:04:12.188Z, mis à jour 2016-07-28T16:17:03.923Z

Dans une enquête publiée cette semaine, le nouveau phénomène du moment, Pokémon GO, est à l’étude : sur plus de 3.000 joueurs sondés, 59% des automobilistes avouent avoir déjà joué au volant !

Le site Minute-Auto publie les résultats d’une étude pour le moins inquiétante…


De plus en plus de joueurs de Pokémon GO au volant

La nouvelle application Pokémon GO permet aux joueurs de chasser les fameux petits monstres dans le monde réel, grâce à l’usage de la réalité augmentée et de la géolocalisation des smartphones. Il est alors tentant d’utiliser des moyens de transport afin de parcourir plus de kilomètres, dans le but d’augmenter ses chances de capturer Pikachu et ses compères. S’il n’est pas dangereux de jouer dans un autobus ou sur le siège passager d’une voiture, le problème se pose lorsque c’est le conducteur qui se laisse distraire par le nouveau jeu en vogue.

Le sondage a été effectué sur internet et par téléphone au cours du mois de juillet, auprès de 3.024 français âgés de 15 à 35 ans. Parmi les joueurs propriétaires d’une voiture, 59% ont avoué avoir déjà joué alors qu’ils conduisaient ! Parmi les possesseurs de deux-roues, 87% des cyclistes face à 6% des deux-roues motorisés ont déclaré avoir déjà associé leurs déplacements à la pratique du jeu. Des chiffres inquiétants dont les effets néfastes n’ont pas tardé à se montrer, avec l’apparition des premiers accidents de la route liés à Pokémon GO.


Des comportements dangereux qui inquiètent les autorités

Plus inquiétant : parmi ces joueurs en voiture, 90% ont affirmé avoir déjà pris le volant uniquement dans le but de partir à la chasse aux Pokémon, tout en ayant conscience des risques pour 74% d’entre eux... En France, la Sécurité Routière ou encore la Gendarmerie Nationale, anticipant ces pratiques dangereuses au volant, ont déjà pris la parole sur internet afin de dissuader les usagers de conduire en jouant à Pokémon GO.

Reste que ce nouveau jeu communautaire connecté a révélé des comportements positifs : outre le fait de motiver de nombreux joueurs à sortir pour effectuer une activité physique, 76% des sondés ont affirmé jouer avec des amis, tandis que le jeu a permis à 35% des joueurs de rencontrer de nouvelles personnes