Pokémon Go fait ses premiers accidents de la route en France

Voir le site Automoto

pokemon go
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-27T09:15:39.519Z, mis à jour 2016-07-27T14:56:14.364Z

Alors que la police avait déjà lancé une campagne de communication visant à dissuader les « dresseurs » de chasser des Pokémon au volant, deux accidents de la route ont eu lieu à quelques minutes d’intervalle à Besançon et sur l’autoroute A4. Aucun blessé grave n’est heureusement à déplorer.

Deux accidents de la route provoqués par la folie Pokémon Go.


Pokémon Go a encore frappé

Un jeune automobiliste de 22 ans circulant à Besançon en Franche-Comté a écopé hier de trois contraventions ainsi que d’un retrait de six points sur son permis de conduire à cause… de Pokémon Go.
En effet, après avoir commis une série d’infractions sous le regard de la police, qui le suivait depuis déjà un moment, le jeune homme a percuté un mur, mettant un terme à sa chasse aux créatures virtuelles mais sans faire de blessés.

A quelques minutes d’intervalle, sur l’A4 dans l’Aisne, une automobiliste a également perdu le contrôle de son véhicule alors qu’elle tentait d’attraper un Pokémon en conduisant. Bilan, plus de peur que de mal pour la jeune femme, qui ne devrait pas recommencer de sitôt.


Les autorités s’en mêlent

Après la police du Tennessee, ce sont désormais les autorités françaises qui lancent une grande campagne de sensibilisation au danger que représente Pokémon Goentre les mains des automobilistes.

La Gendarmerie Nationale avait en effet publié un communiqué appelant les dresseurs en herbe à faire preuve de la plus grande vigilance, ainsi que la Sécurité Routière ou encore les pompiers, rappelant aux automobilistes de ne pas utiliser l’application en conduisant et aux piétons de regarder autour de soi afin de ne pas risquer d'accidents en jouant.