Le Porsche 718 Boxster 2016 à l’essai

Voir le site Automoto

Grand Format Essai Porsche 718 Boxster Automoto 2016
Par Tran HA|Ecrit pour TF1|2016-05-25T09:17:48.473Z, mis à jour 2016-05-25T09:19:52.566Z

Automoto a testé dans son émission le nouveau Porsche 718 Boxster, qui a été présenté au Salon de l’Auto de Genève en mars 2016. Derrière ce changement de nom, quelles sont les nouveautés du dernier roadster de Porsche et que vaut-il sur la route ?

A l’occasion de ses 20 ans et de son restylage, le Porsche Boxster change de nom, en hommage à la Porsche 718 RSK qui faisait ses débuts aux 24 Heures du Mans en 1957.



Changement de philosophie : adieu le Flat-6 !

Comme la plupart des constructeurs, Porsche cède aux sirènes du downsizing en retirant 2 cylindres à son légendaire 6 cylindres à plat, tout en lui greffant un turbocompresseur. Au programme de ce nouveau Flat-4 : plus d’efficience et des consommations et émissions de CO2 en baisse… Et une sonorité inévitablement modifiée. 

Deux versions sont alors proposées : le Boxster avec un 2.0 l de 300 chevaux, et le Boxster S avec un 2.5 l de 350 chevaux. Malgré la baisse de leurs cylindrées, la puissance est en hausse (précédemment, les Boxster étaient équipés respectivement d’un 2.7 l de 275 ch et d’un 3.4 l de 315 ch) ainsi que les performances : le 0 à 100 km/h est désormais abattu en 4,7 secondes sur le Boxster et 4,2 secondes sur le Boxster S équipés de la boîte PDK et du Pack Sport Chrono (contre 5,7 s et 5,0 s sur les anciens). Une boîte mécanique à 6 rapports est également proposée. 

Au volant, le nouveau cabriolet Porsche étonne par son efficacité : la motricité est hors du commun, la direction précise et le châssis vire à plat, le tout dans un confort mesuré. Ainsi, sur les routes sinueuses de Corse qui semblent être son terrain de jeu idéal, le 718 Boxster passe dans les virages bien plus vite qu’avec les autres sportives, avec un équilibre optimal dû à la position centrale de son moteur. 

► Voir les photos du nouveau Porsche Boxster 2016


Porsche 718 Boxster 2016


Ce qui change sur le nouveau Porsche 718 Boxster

Le châssis a été revu pour encaisser cette hausse de puissance : nouveaux réglages des trains roulants, freinage plus performant, direction plus directe de 10%.

Esthétiquement, les capots, pare-brise et capote sont identiques, mais les optiques ont été revus, et sont reliés à l’arrière par un nouveau bandeau noir accueillant le sigle Porsche. Les boucliers sont subtilement modifiés, tandis qu’ailes et prises d’air latérales sont élargies. Bien que les évolutions semblent minimes, en réalité 70 % des pièces de carrosserie ont été modifiées.

A bord, le nouveau 718 Boxster adopte un nouveau volant inspiré de celui de la Porsche 918 Spyder, embarquant une molette permettant de choisir entre les différents modes de conduite, ainsi qu’en option un nouveau système de navigation à écran tactile de 7 pouces, emprunté à la 911.

Commercialisé à partir de 56 000 € (et 68 750 € pour la version S), le Porsche 718 Boxster sera bientôt rejoint par le nouveau Porsche 718 Cayman, la version Coupé avec qui il partage ses motorisations.