Porsche Intelligent Performance : générations hybride et électrique

Voir le site Automoto

Porsche Intelligent Performance : le CO2 en ligne de mire
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-08-12T07:44:00.000Z, mis à jour 2010-08-12T07:44:00.000Z

Porsche doit muter. Menacé par la répression anti-pollution, la marque a développé un programme "Porsche Intelligent Performance" contenant des futures modèles hybrides, mais aussi électriques.

Voici le programme "Porsche Intelligent Performance" chargé de réduire la consommation et émissions de la gamme.


Les constructeurs de voiture de luxe sont dans le collimateur de l’Union Européenne, en raison de leurs productions jugées trop gourmandes en carburant. En ligne de mire, les constructeurs dont les gammes affichent des moyennes d’émissions de CO2 excessives seront lourdement pénalisés.




Pour se soustraire à cette épée de Damoclès, Porsche peaufine sa stratégie. Si le spécialiste du flat-six n’est pas encore prêt à mettre le moteur thermique au rebut, son futur passera immanquablement par l’hybride, voire par la propulsion intégralement électrique. A l’image de ses rivaux BMW (Efficient Dynamics) ou Mercedes (Blue Efficiency), le spécialiste souabe dégaine ainsi un programme « Porsche Intelligent Performance » destiné à combiner au mieux performances de haut vol et sobriété.

Porsche Panamera Hybrid Croquis

Particulièrement concerné par la course au CO2, le Blason de Stuttgart, qui a construit sa réputation sur une certaine exubérance mécanique, apparait bien décidé à faire front. Fort logiquement, c’est par l’hybridation, transition naturelle entre le tout thermique et le tout électrique, que le manufacturier de Zuffenhausen entend ouvrir le bal. L’année 2011 verra donc débouler les déclinaisons hybrides du Porsche Cayenne et surtout de la prestigieuse Panamera, fleuron du spécialiste souabe.

Photo 15 : Essai Porsche Cayenne S Hybrid : les remords en moins


Motorisé par un V6 thermique 3.0 de 325 chevaux associé en tandem à un bloc électrique de 55 chevaux, le volumineux SUV parvient à cantonner ses émissions sous les 200 g/km de CO2, sa consommation moyenne de 8,2 litres/100 kilomètres le créditant d’un 193 g/km plutôt flatteur. La luxueuse routière Panamera devrait logiquement afficher des résultats assez analogues.


Conforté par l’engouement dont à fait l’objet son concept hybride Porsche 918 Spyder dévoilé au dernier Salon de Genève, Porsche vient d’ailleurs de donner le feu vert à la production en petite série de la stupéfiante supercar. Développé à Weissach, le bolide, qui devrait être échangé contre un demi-million d’euros, sera assemblé comme il se doit à l’usine de Zuffenhausen.

Photo 4 : Porsche 918 Spyder : elle sera lancée en petite série


Animé par un bloc V8 3.4 essence particulièrement démonstratif et fort de 500 chevaux, associé à deux vigoureux moteurs électriques développant une puissance de 218 chevaux, le Porsche 918 Spyder ne fait pas dans la demi-mesure. Rappelons que Porsche n'en est pas à son coup d'essai concernant l'hybridation. Grâce au couple des blocs électriques, le 0 à 100 km/h est ainsi pulvérisé en 3,2 s ! Si l’autonomie en mode tout électrique est réduite à un modeste 25 km, la voiture se distingue surtout par sa remarquable sobriété, se contentant de 3 litres aux 100 km en cycle mixte...


Mais ne nous y trompons pas. Si l’hybride apparaît comme un passage incontournable à court terme, le dessein de Porsche à plus longue échéance fait la part belle à la fée électricité. A l’image de Tesla ou de Venturi, le spécialiste souabe entend bien faire rimer sportivité et électricité. Aiguillonné par le succès médiatique de quelques sportives allemandes converties aux vertus de l’électricité, telles les Audi e-Tron ou Mercedes SLS AMG E-Cell, Porsche lève ainsi le voile sur 3 Porsche Boxster équipés de blocs électriques.

Porsche Boxster


Ces démonstrateurs, véritables laboratoires roulants, participeront dès 2011 à des essais organisés par le ministère des transports allemand. Destiné à recueillir maintes informations sur des aspects fonctionnels, tels les composants et batteries, ces tests permettront également d’observer les comportements associés à l’usage de ce mode de propulsion.
Tête de cordée, cette salve électrique servira de pionnière à une nouvelle génération de Porsche entièrement électriques, prévue entre 2013 et 2014.

Une véritable opération de transformation a débuté. Toujours dans le coup, Porsche ne devrait peu subir les assauts anti-pollution.