Pourquoi les VTC se mettent-ils en grève ce jeudi 15 décembre ?

Voir le site Automoto

Paris : manifestation des chauffeurs de VTC contre Uber
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-12-15T10:17:10.475Z, mis à jour 2016-12-15T10:24:07.200Z

Ce jeudi 15 décembre, les chauffeurs VTC bloquent la Porte Maillot et les abords des aéroports parisiens. Quelles sont les revendications des chauffeurs ? Automoto.fr vous explique tout.

Les chauffeurs VTC se sont donné rendez-vous ce jeudi 15 décembre à 6 heures à Paris. Les chauffeurs souhaitent principalement une meilleure rémunération.

Pourquoi cette journée d'action ?

Cette journée de grève, ou journée d'action, a pour but de mettre fin au « aux 3,75 euros l'heure, aux commissions excessives, à la déconnexion abusive des chauffeurs par la plate-forme, à l'humiliation », avance le syndicat SCP-VTC.

Dans le viseur du syndicat, Uber, la première plateforme de réservation dont la politique tarifaire dans la profession est jugée trop défavorable aux chauffeurs. Selon les chiffres du syndicat, en travaillant 360 heures dans le mois, un chauffeur ne gagne que l'équivalent du Smic !

De plus, les chauffeurs grognent en raison de l'augmentation des tarifs. Jusqu'à présent, Uber prenait 20% du prix d'une course. Désormais, l'entreprise récolte 25%. Ils dénoncent également les conditions de travail imposées par le géant californien. Les chauffeurs peuvent travailler jusqu'à 13h par jour. « La semaine dernière j'ai travaillé 82 heures pour 1 200€ : c'est de l'esclavage ! », s'est emporté sur Europe 1 un chauffeur ce jeudi. « Uber=esclavage moderne », « Uber a saigné les chauffeurs » ou encore « non aux déconnexions arbitraires », pouvait-on lire sur les banderoles déployées à la Porte Maillot. Selon le syndicat Capa-VTC, affilié à l'Unsa, ce mouvement pourrait prendre de l'ampleur et gagner les villes de Lyon, Lille, Nantes et Strasbourg.

Quel impact sur la circulation ?

Avec près de 200 chauffeurs, il va de soi que la circulation est rendue difficile. Ainsi, la circulation est déviée à la Porte Maillot, où sont rassemblés les chauffeurs, et ralentie aux niveaux des aéroports, a indiqué la préfecture de police.

Dans la journée, les chauffeurs doivent se rendre au siège d'Uber, rue de Cambrai dans le 19e arrondissement de la capitale. Il est bien évidemment recommandé d'éviter ce secteur.

L'application Paris Taxi et Le.Taxi veulent concurrencer Uber

[VIDEO : Le fonctionnement des Motos Taxis]