La voiture autonome a fait sa première victime...

Voir le site Automoto

Tesla Model S Accident 2015
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-01T11:09:03.113Z, mis à jour 2016-07-01T14:06:14.401Z

C’est une première dont Tesla se serait bien passée. Joshua Brown, un automobiliste bien connu de la marque, a trouvé la mort lors d’un accident au volant de sa Model S, alors que la fonction Autopilot était enclenchée. Mais qui est responsable ?

Un automobiliste est mort lors d’un accident au volant de sa Tesla Model S, en Floride ,aux Etats-Unis.


Premier accident mortel impliquant Tesla

C’est le constructeur lui-même qui a annoncé la tragique nouvelle sur son blog. Joshua Brown, un automobiliste de 40 ans passionné de la marque et propriétaire d’une Model S a trouvé la mort après une collision avec un poids-lourds sur une autoroute à double-sens en Floride. Le mode Autopilot (la fonction de pilotage automatique permettant une conduite quasi autonome grâce à un régulateur adaptatif et une assistance au maintien de cap) était alors activé et ni les capteurs ni le conducteur de la voiture n’ont détecté la manœuvre du camion. Les freins n’ont alors pas été enclenchés, la collision était inévitable.


Une enquête préliminaire ouverte

Alors que les technologies de pilotage automatique se développent et que la fonction Autopilot est l’un des arguments marketing principaux de la firme d’Elon Musk, cet accident risque bien d’avoir de fâcheuses conséquences sur l’industrie des véhicules autonomes en général. Pour preuve, l’action en bourse de Tesla a chuté de 3,45 %.

Une enquête préliminaire a été ouverte par l’agence américaine de la sécurité routière (NHTSA), afin de déterminer la part de responsabilité du mode Autopilot et de la firme californienne dans l’accident. Pour relativiser, notons qu’il s’agit du premier accident mortel sur plus de 209 millions de kilomètres parcourus par des véhicules de la marque dotés de cette fonction, selon le constructeur.