Premières images de la Ford Fiesta RS WRC 2017 par M-Sport

Voir le site Automoto

Ford Fiesta RS WRC
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-04T15:00:54.162Z, mis à jour 2016-08-04T15:11:05.808Z

La future Ford Fiesta RS WRC par M-Sport a fait ses premiers tours de roues dans le sable et les graviers, testée par le patron de la structure britannique et ancien pilote Malcolm Wilson. Elle devrait faire ses débuts en compétition en 2017.

M-Sport a testé en conditions réelles la future Ford Fiesta RS WRC.


Une Fiesta encore plus méchante

Nouvelle saison, nouveau règlement. En effet, en 2017, une génération de voitures fera son apparition, répondant à la réglementation World Rallye Car mise en place en 1996 et dont la future Ford Fiesta RS WRC fera partie. Résultat de plus d’un an de développement, la Ford Fiesta gavée aux hormones, encore au stade de prototype devrait être plus large de 55 mm et plus légère d’une dizaine de kilos.

Pour l’heure, il est difficile de distinguer son design, arborant un épais camouflage, empêchant les regards curieux de deviner ce à quoi elle pourrait ressembler dans sa livrée définitive. Basée sur la sixième génération de la Fiesta, cette version WRC est dotée de nombreuses entrées d’air disséminées sur la carrosserie, ainsi que de plus gros élargisseurs d’ailes.

►Voir les photos officielles de la Ford Fiesta RS WRC par M-Sport


Ford Fiesta RS WRC

Redoutable compétitrice

Développée pour la compétions en WRC par M-Sport, toujours partenaire de la marque à l’ovale bleu, la Ford Fiesta RS WRC bénéficie d’un turbo dont la bride passe désormais à 36 mm, permettant au moteur de développer une puissance de 380 chevaux. Ce dernier, tout comme les suspensions, la transmission et le groupe motopropulseur a bénéficié de quelques améliorations, afin d’obtenir des performances maximales.

Confiant, le patron de M-Sport, Malcolm Wilson, affirme « Nous avons souvent démontré que nous disposons de l'expertise en ingénierie pour produire des voitures qui gagnent, et les impressions initiales sont que celle-ci ne fera pas exception à la règle. » Justement, la Fiesta RS aura l’occasion de faire ses preuves, face à des concurrentes de taille telle que la C3 et la Yaris WRC, ainsi que la i20 chez Hyundai.