Présentation de la Citroën DS5 de François Hollande

Voir le site Automoto

Citroën DS5 Hollande
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-05-15T06:34:00.000Z, mis à jour 2012-05-15T17:55:21.000Z

Mercredi, le nouveau président de la République choisissait sa voiture pour son investiture, une DS5 hybride commandée à Citroën, afin de rouler propre sur les Champs-Elysées lors du défilé de ce mardi.

Pourquoi François Hollande a-t-il choisit cette Citroën DS5 et qu'a-t-elle de spécifique pour le président ?


Élu dimanche 6 mai en tant que nouveau Président de la République, François Hollande se devait se sélectionner son carrosse pour le défilé de l'investiture, se tenant ce mardi. Une voiture présidentielle souvent symbolique, celle qui succédera à la Citroën SM (Giscard d'Estaing, Mitterrand, Chirac) et à l'ex-concept-car Peugeot 607 Paladine (Sarkozy) sera une Citroën DS5, finition SportChic et couleur Gris Galéna. Pas vraiment une voiture "normale" donc...


Pas n'importe quelle voiture


Image de modernité, de technologie, toute en se révélant moins imposante (4,53 mètres contre 5 mètres pour les précédentes), cette DS5 est de plus hybride. La version Hybrid4 utilisée ici par François Hollande est dotée du 2.0 litres diesel HDi de 163 chevaux, associé à un moteur électrique de 37 ch. Ce dernier sera chargé - avec les batteries - de faire descendre la voiture présidentielle à partir de 11h15 sur les Champs-Elysées, et devrait être capable de parcourir les quelques kilomètres de façon 100% propre, sans solliciter la moindre goutte d'essence.



Une DS5 spéciale ?


Évidemment, pour que le Chef d'Etat soit en mesure de saluer et d'être vu du public, le toit de la voiture a été découpé en partie, et le toit panoramique adapté avec une simple toile. Afin que François Hollande se tienne debout, la console centrale entre les sièges a été remaniée pour l'espace aux pieds. Citroën a confirmé travailler depuis quelques jours sur le véhicule, et fournir un second exemplaire, celui-ci non modifié si le temps venait à se dégrader.

Enfin, les conditions météorologiques devraient être peu favorables à une sortie du véhicule de F. Hollande, de la pluie étant annoncée pour ce mardi matin à Paris.